Malijet.co

Menace sur les espaces publics à N’Tabacoro : L’ODDL Mali monte la garde.

Les voyous fonciers continuent de défier la loi et les populations vivant dans les logements sociaux sont devenues des sentinelles des espaces publics qui sont censés être à l’abri.

L’espace réservé pour le centre de santé, au niveau des 2052 logements de N’Tabacoro, a reçu un bizarre acquéreur qui ambitionne de l’utiliser à d’autres fins.

En effet, le directeur régional des domaines a signé un contrat de bail avec promesse de vente au profit de Monsieur Lassina Coulibaly, médicin pour un des investissements projetés de 126.973.600 FCFA. Ce contrat de bail dont Le Figaro du Mali a obtenu copie, a été signé le 31 Décembre 2019 à Koulikoro.

Pour l’heure, l’organisation de défense du droit au logement (ODDL Mali) prépare une riposte à la mesure de ce banditisme foncier que l’Etat échoue à circonscrire.

Source: Figaro du Mali

 

Vous allez aimer lire ces articles

RSSG Annadif: “Aujourd’hui samedi 4 Avril, un membre du personnel de la MINUSMA a été testé positif au Covid-19

Covid19: Opération de décontamination du grand marché de Bamako et alentours

Mesures préventives contre le COVID19 au Mali : Le CSDM propose le confinement des localités infectées

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct