Elaboré par la fondation Bernadotte Academy, il est axé sur la prévention, la gestion et la résolution des conflits
Pour préserver la paix et la cohésion sociale, la fondation Folke Bernadotte Academy a élaboré et remis un document à la Mission nationale d’appui de la paix et la réconciliation nationale le jeudi dernier à l’hôtel esplanade de Ségou.


Présidée par le président de la commission nationale de médiation, le Colonel Bougadary Singaré, la cérémonie de remise a enregistré les participants venus des régions de Koulikoro, Ségou et Mopti. Ainsi durant quatre (4) jours, les participants ont été outillés sur le contenu du document qui contient le thème : « prévention, gestion et résolution des conflits ».
Elle coïncide avec l’atrocité survenue au Centre du Mali précisément les événements douloureux survenus à Sobane Da. L’opportunité était donc bonne pour le patron de la Commission nationale de médiation d’inviter ses collaborateurs à une bonne exploitation du contenu du manuel remis. On notait la présence du Gouverneur de la région de Ségou, le maire de la commune urbaine de Ségou, Madame Amika Magnussoule de Folke Bernadotte Academy, la représentante de la GIZ, le représentant de la MINUSMA, le représentant de l’Union Européenne et celui de l’ USAID au Mali.
Le document de médiation élaboré par la fondation Bernadotte Academy (FBA) est axé sur la prévention, la gestion et la résolution des conflits. Il est a été mis à la disposition des équipes régionales d’appui à la réconciliation (ERAR). Il va sans doute apporter une quiétude dans nos communautés et servir de guide pour les membres régionaux des équipes d’appui à la Réconciliation.
Une aubaine pour les agents des démembrements de cette structure en charge de la médiation reconnus pour leur probité morale et disposant d’une expertise dans la gestion des affaires locales d’acquérir des bonnes techniques dans le savoir-faire en matière de paix et de la cohésion sociale.
Le colonel Singaré, dans son discours a souligné que notre pays a toujours sa tradition de dialogue, de tolérance et de négociation. Il nous revient de conserver ces valeurs culturelles qui sont indispensables. ” Les conflits latents ou ouverts ont toujours eu des réponses et les solutions à travers les mécanismes traditionnels et de gestion des conflits” a estimé le colonel Singaré
Les communautés continuent de gérer entre elles leurs conflits en lieux symboliques, à l’image de l’arbre à palabre, le Togouna, la case sacrée, le vestibule du chef du village et surtout les tentes etc. Pour le colonel préserver ces acquis est moyen précieux de quiétude.
Il faut noter que ce manuel renforce la capacité des membres régionaux de l’équipe de réconciliation, car il leur apporte des compétences et de bons comportements pour l’accomplissement de leur mission. En plus le document permettra aux équipes régionales de bien s’approprier une bonne maitrise des différentes étapes d’un processus de médiation.
Le colonel Bougadary Singaré, au nom du ministre en charge de la Réconciliation et a remercié les partenaires Academy Folke et la Coopération suédoise pour la paix et de la sécurité pour leur engagement sans faille aux côtés du Mali.
Une attention particulière a été accordée à la crise au centre du Mali, lors de ses assisses.
Seydou Diamoutene

Source: Le 22 Septembre