Mme Dembélé Oulématou Sow face à la presse : « La récréation est finie »

La présidente nationale de la Coordination des associations et ONG féminines du Mali (Cafo), Mme Dembélé Oulématou Sow, a animé hier, jeudi 23 janvier 2020, une conférence de presse à la Maison de la presse. Objectif : informer les hommes de médias de la victoire de son camp sur celui de Oumou Touré à la Cour suprême du Mali. Elle a aussi profité de l’occasion pour annoncer le projet de son bureau en faveur des femmes du Mali pour ce quinquennat.

 

« La récréation est finie », a déclaré Mme Dembélé Oulématou Sow à l’entame de ses propos. Le bureau élu le 30 décembre 2017 n’a pas pu travailler à cause du bras de fer judiciaire qui l’opposait à la tendance dirigée par Mme Fanta Damba. La Cour suprême a enfin tranché sur la question et Mme Dembélé Oulématou Sow est sortie victorieuse. La Cafo reprendra, donc, normalement ses activités dans les semaines qui suivront.

Dans son allocution, la présidente de la Cafo s’est félicitée pour la victoire qui, pour elle, est bien méritée. Pour elle, leur assemblée générale extraordinaire a été plus que légitime. Elle a profité de l’occasion pour préciser que les procédures de la réouverture du siège de l’institution sont en cours.

Ce que compte faire le bureau de Mme Dembélé Oulématou Sow pendant ce mandat. Le bureau de la Cafo a profité de cette conférence de presse pour annoncer son projet en faveur des femmes du Mali. Selon elle, cette structure va travailler à réconcilier les femmes du Mali. « En tant que faitière, elle jouera un rôle de catalyseur pour les organisations féminines en les aidant à mieux fonctionner, à renforcer leurs capacités, à mutualiser leurs efforts et atteindre des résultats qu’elles n’auraient pas pu atteindre seule chacune », a prêché Mme Dembélé Oulématou Sow. À l’en croire, la Cafo sera l’instrument pour interagir plus efficacement avec les autorités à tous les niveaux. Le nouveau bureau exécutif s’engage à assurer une gouvernance plus démocratique et une gestion plus transparente de la CAFO.

Mme Dembélé Oulématou Sow et ses camarades comptent, lors de ce mandat, mener leurs actions en six axes prioritaires. Le premier axe concerne la réorganisation de la CAFO pour plus d’enracinement de sa gouvernance, à travers le renforcement de la communication entre membres et leaders. À ce niveau, elle se fixe un programme d’accompagnement des organisations et ONG féminines à travers toutes les régions du Mali en quatre phases. La Cafo prévoit, en axe 2, un vaste programme de promotion, de protection et de suivi des Femmes du Mali à travers quatre (04) actions. Ces quatre actions sont , entre autres :l’actualisation de la base de données des femmes cadres du Mali par secteur afin d’assurer leur promotion ; la négociation pour la création  d’un fonds de renforcement de capacités des femmes cadres afin d’assurer leur promotion professionnelle ; un monitoring de la mise en œuvre de la loi 052 du 18 décembre 2015 ; instituant des mesures pour promouvoir le genre dans l’accès aux fonctions nominatives et électives ; un programme d’appui à l’autonomisation de la femme et de la jeune fille au Mali et plus particulièrement en milieu rural.

Un programme ambitieux sur les Droits et Devoirs des femmes avec une emphase sur les Violences basées sur le Genre (VBG), c’est le troisième axe des actions du bureau exécutif de la Cafo. Le 5e axe constitue la mise en place de plateformes sectorielles au niveau national pour coordonner l’action des organisations féminines par secteur. Quant au 6e et dernier axe,  il concerne la participation des femmes aux processus électoraux et à la gestion de la crise à travers notamment la pleine participation de celles-ci aux scrutins à venir, la mise en œuvre des résolutions/recommandations du Dialogue national inclusif (DNI), et l’appropriation de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger ainsi que leur représentativité à niveau de 30% dans les organes et mécanismes de paix, de sécurité et de réconciliation.
Pour la mise en œuvre de ses grands axes prioritaires sur lesquels le bureau actuel  attend  conduire le présent mandat, Mme Dembélé Oulématou Sow a invité les femmes du Mali à l’union.

Boureima Guindo

Source : LE PAYS

Vous allez aimer lire ces articles

Mortier et pilon : le crépuscule de certains ustensiles traditionnels

Communiqué relatif au fake news prétendant une dissidence au sein de l’armée

AXE KALANA-BOUGOUNI : UN CAR ATTAQUÉ PAR DES HOMMES ARMÉS NON IDENTIFIÉS

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct