Malijet.co

MOPTI: Dr. Boubou Cissé au chevet des blessés de Boulkéssi et Mondoro

Le Premier ministre, Dr. Boubou Cissé, a entamé hier jeudi 10 octobre 2019, une visite de deux jours dans la région de Mopti. A cette occasion, le Chef du gouvernement a rendu visite aux blessés des récentes attaques de Boulkéssi et Mondoro.

Depuis hier, le Premier ministre, Dr. Boubou Cissé séjourne dans la région de Mopti. Il est accompagné de Lassine Bouaré, ministre de la Cohésion sociale, de la Paix et de la Réconciliation. Les députés et plusieurs notabilités de la région font également partie du déplacement.

Hier, Dr. Boubou Cissé a rencontré la hiérarchie militaire pour évoquer avec elle les questions sécuritaires. Il a aussi visité les blessés des récentes attaques de Boulkéssi et Mondoro, partagé un repas de corps avec la troupe, avant de procéder à Soufroulaye au lancement du DDR spécial.

Au cours de son séjour en 5e région, il a procédé au lancement des travaux de la 1re réunion du Comité régional du cadre politique de gestion de la crise au centre, en présence du gouverneur de la région, du commandant de la zone militaire de la région de Mopti, de nombreux chefs de services techniques régionaux et du Secrétaire permanent du Cadre, l’ambassadeur Boubacar Gaoussou Diarra.

Structuré autour du Comité de défense de zone, le Comité régional assure le suivi évaluation des actions de stabilisation en faveur du retour de la paix et de la cohésion nationale.
Le Premier ministre a présidé également une réunion avec tous les acteurs humanitaires pour faire le point des différentes interventions réalisées afin de mieux répondre aux besoins des populations sinistrées.

Nous y reviendrons.

S.I.K

STABILISATION DU CENTRE: Le Premier ministre, Dr. Boubou Cissé lance la nouvelle stratégie du gouvernement

Mise en place en juin 2019, le Comité régional du cadre politique de gestion de la crise au centre a été officiellement lancé hier à Mopti. Présidé par le Premier ministre, Dr. Boubou Cissé, le lancement a été l’occasion pour le chef du gouvernement de rappeler les objectifs du cadre : ramener “très rapidement” la paix, la sécurité, le développement et l’autorité de l’Etat dans les régions du centre.

Tout pour faire régner la stabilité dans la région du centre. C’est la volonté affichée du gouvernement de la République du Mali. Annoncé en mai 2019, puis mise en place en juin, le gouvernement a initié ce cadre politique de gestion de la crise pour « apaiser la situation sécuritaire«  dans les régions du Centre.

Ce cadre, présidé par le Premier ministre lui-même, est constitué par des représentants des Affaires sociales, de la Justice, de la Défense, de la Sécurité, de l’Administration territoriale, des Affaires étrangères, de la Cohésion sociale, des Affaires religieuses, du Budget et de la communicatio

Selon Dr. Boubou Cissé, l’objectif principal de cette « nouvelle mesure«  est de combiner les approches politiques et militaires. Ce qui devrait permettre, dit-il, de ramener la paix dans les régions du centre d’une manière durable.

Le Secrétaire permanent du Cadre, l’ambassadeur Boubacar Gaoussou Diarra, a rappelé que cette nouvelle mesure intervient après plusieurs autres dont le dernier est « le Plan de Sécurité Intégré des Régions du Centre« , qui est mis en œuvre depuis 2018. Ce plan vise le « renforcement du dispositif sécuritaire dans les régions de Ségou et Mopti« .

Cependant, ajoute-t-il, ces différentes mesures ont eu du mal à apaiser les tensions communautaires et les attaques terroristes dans ces zones. « Nous voulons impliquer cette fois-ci toutes les légitimités, les populations locales et les responsables chargés du développement et de la sécurité. Le but est d’initier des dialogues de haut niveau pour permettre le retour à la paix, la quiétude, le développement et l’autorité de l’Etat« a précisé M. Diarra.

A peine lancé, le Comité prévoit des séries d’évènements dans la région de Mopti et de Ségou. Selon le secrétaire permanent, il y aura, dès la semaine prochaine, des dialogues et des ateliers pour impliquer les médias, les médiateurs intercommunautaires, les leaders religieux et coutumiers.

Sory I. Konaté

(envoyé spécial à Mopti)

Source : Mali tribune

Vous allez aimer lire ces articles

Lancement de la plateforme “FIBARAA” : Le Mali a désormais un site de commande de nourriture en ligne

Le ministre de l’habitat, de l’urbanisme et du logement social, Hama Ould Sidi Mohamed Arbi à l’occasion de la journée mondiale de l’habitat

De coup d’Etat en attaques djihadistes, les tribulations d’un homme d’affaires malien

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct