Morcellement des terres de l’IER : La mairie de la commune I s’éclabousse

Les membres de la commission foncière de l’Institut économie rurale étaient face aux hommes de médias le jeudi 25 février 2021. Une occasion d’exprimer leur ras-le-bol face aux convoitises cycliques des domaines d’expérimentation et de recherche de l’IER.

 

Depuis quelques temps le domaine de recherche et d’expérimentation de l’Institut d’économie rurale fait l’objet de convoitise de la part des spéculateurs fonciers avec à sa tête la mairie de la commune I.

Ces spéculateurs fonciers veulent à tout prix changer la vocation des espaces de l’IER. Il y a de cela deux semaines,  les spéculateurs fonciers avec la complicité des agents de la mairie de la commune I  tentent de morceler plus de 71 ha du domaine de  l’IER de Sotuba.

Une situation qui fait révolter plus d’un vu le rôle et la place que joue ce domaine dans la recherche agronomique. C’est dans ce domaine que la majeure partie des semences et les recherches sur les races animales, leurs nourritures et tout ce qui a trait au développement de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche au Mali et en Afrique se font dans cet espace.

La perte de cet espace sera fatale pour le développement de l’agriculture surtout que les agriculteurs et les autorités fondent beaucoup d’espoir sur l’IER.  Cette agression des espaces de l’IER à Sotuba n’est pas une première. En  février 2007, la section Synapro de l’IER soutenue par l’Untm a introduit une plainte contre l’accaparement des terres du centre régional de recherche agronomique de Sotuba  par la mairie de la commune I.  A l’issue de ce procès, la mairie a été condamnée à payer 289 925 500fcfa pour préjudice causé à l’IER. Jusqu’à présent la mairie ne s’est pas acquittée. C’est loin d’être un cas isolé. Les parcelles d’expérimentation de l’IER ont toujours fait l’objet d’agression de la part des spéculateurs fonciers.

Nous y reviendrons

Bissidi SIMPARA

Source : L’Alerte

Vous allez aimer lire ces articles

RAMADAN 2021 : LA LUNE APERÇUE AU MALI

Démenti du Ministère de l’Education Nationale Mali sur un faux communiqué circulant sur les réseaux sociaux, indiquant la fermetures des écoles publiques et privées à partir de ce lundi 12 avril 2021

BAFOULABE : le problème d’eau à Tigana est désormais résolu

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct