Nomination d’un militaire comme préfet de Niono : Les administrateurs civils exigent l’abrogation de la décision « illégale » !

Le gouvernement de la Transition à travers le Ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, après avoir demandé l’avis des syndicats des administrateurs civils sur le projet de décret portant Décret N°2015-0067/P-RM fixant les conditions de nominations et les attributions  des chefs des circonscriptions administratives pour élargir les conditions de nominations  des préfets et sous-préfets aux sous-officiers, aux officiers subalternes et aux officiers supérieurs, membres  des forces armées et de sécurité, a « illégalement » nommé un commandant de l’armée comme préfet de Niono. C’était au Conseil des ministres du mercredi dernier.

Hier, les syndicats des administrateurs civils ont dénoncé cette décision qu’ils ont qualifié d’un « manque de respect » à leur endroit et ont exigé l’abrogation de ladite décision. A défaut de l’abrogation de cette décision, les syndicats menacent de rompre toute négociation avec le Gouvernement.

Après les partis politiques dans la composition du CNT, les autorités transitoires, par leurs gouts démesurés pour le pouvoir, viennent de radicaliser les administrateurs civils qui sont étaient déjà en colère.

Boureima Guindo

Source; Le Pays- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Pour un climat social apaisé au Mali: La plateforme syndicale pour un Mali nouveau propose un changement de gouvernance à l’UNTM

La commission nationale d’organisation a enregistré 4 144 candidatures pour 154 postes à pourvoir

Tabital Pulaaku alerte contre la situation sécuritaire inquiétante du cercle de Niono: « 250 Peuls chassés de leurs villages par les chasseurs donzos »

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct