Malijet.co

OPF : Le Fafpa vulgarise le nouveau formulaire de demande d’habilitation

Le Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (Fafpa) a rencontré samedi dernier les propriétaires de centres de formation pour leur expliquer les nouvelles conditions de contractualisation avec le nouveau formulaire d’habilitation des organismes de formation professionnelle (OFP).

Fonds-Appui-Formation-Professionnelle-Apprentissage-FAFPA-mali-aide

La rencontre a eu lieu au siège du Conseil national du patronat du Mali (CNPM) à l’ACI-2000. Le Fafpa a été créé le 14 avril 1997 pour contribuer à la mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière de formation professionnelle continue, qualifiante et par apprentissage. Aujourd’hui, elle se fixe comme objectif principal de réorganiser le secteur des OFP avec sa nouvelle formule d’habilitation. Il exige à tous ses partenaires de se soumettre à cette nouvelle disposition.

Selon les responsables du Fafpa, la date limite du dépôt du nouveau formulaire de demande d’habilitation, de cette année est fixée au 31 mars 2017. “Au-delà du 31 mars, les dépôts seront toujours disponibles, mais ils ne seront pas traités cette année”, a affirmé le directeur général adjoint du Fafpa, Arouna Traoré.

Pour M. Traoré, cette décision est issue du conseil d’administration de 2015. “Nous ne sommes plus dans l’effectif, mais la qualité. Il faut que la formation que nous donnons correspondent au besoin de l’entreprise”, a-t-il ajouté.

Le conseiller du directeur général du Fafpa, Soufiana Maïga, a invité les partenaires à remplir les formulaires avant le 31 de ce mois. “Le monde a changé, le contexte a changé. Nous avons laissé le secteur de la formation professionnelle croitre, en fermant les yeux sur certains nombre d’exigences sur les formateurs, sur la pédagogie. Aujourd’hui nous arrêtons ce processus pour leur dire inscrivez-vous dans le système de la qualité”, a-t-il révélé.

Zié Mamadou Koné

Stagiaire

Source: l’indicateur du renouveau

Vous allez aimer lire ces articles

ANNA DEMBA BAH DITE ANNA POULO : « A travers la musique, je dénonce les mauvais comportements des gouvernants »

Retour des dogons à Nana-Kénieba au Mandé : Le Bilan, un an après

Fréquentation des sites d’orpaillage : Un facteur imminent d’abandon de l’école par des filles

ORTM en direct Africable en direct