Malijet.co

Opinion – Conférence d’entente nationale : Encore un Festival folklorique pour puiser dans les maigres caisses de l’Etat Malien

Comment peut-on organiser une conférence d’entente nationale sans dire un mot sur la véritable cause de toutes les crises de rebellions des féodaux Nomades Esclavagistes du Nord Mali. Les premiers de la rébellion qui résident parmi nous à Bamako l’ont dit à qui veut l’entendre que le Noir malien est Esclave chez eux au Nord Mali. Ils ont même dit que le Mali et le Niger sont les deux seuls Etats dans le Monde entier où le Noir pourtant source incontestable de l’humanité dirige le Blanc (quel faux complexe de supériorité ?).

soumeylou boubeye maiga ibrahim boubacar keita ibk chef etat president malien soumaila cisse chef opposition majorite urd conference entente nationale palais koulouba

C’est le féodalisme irréfléchi qui continue dans leurs tréfonds d’esclavagistes nés. Dans leurs crânes, le Nègre est un sous être. Je n’ai jamais vu « une corne de supra humain » chez le Seigneur nomade Blanc qui l’autorise à exploiter inhumainement son semblable Noir Bella. Le Seigneur nomade Blanc n’a jamais eu un groupe sanguin particulier autre que les quatre principaux groupes qui circulent dans les veines et artères de tout humain.

Ces Seigneurs Nomades qui ont encore des Noirs Esclaves Bella dans leurs campements sont fous de rage en voyant un Noir dirigeant chez eux au Nord Mali selon les textes de la Constitution du Mali.

Les Maliens naissent Libres et égaux en Droits et Devoirs selon la Loi fondamentale du Mali, votée et reconnue par tous les Maliens à peaux noires ou blanches. Il ne devrait donc plus y avoir de Maitres, de Sujets et d’Esclaves comme aux temps de leurs Ancêtres Seigneurs Féodaux du Nord Mali.

Avec quelle conscience d’humain peut-on détruire le Tourisme qui faisait vivre la majeure partie des gens du Nord Mali ?

Avec quelle conscience d’humain peut détruire tout ce que l’Etat Malien a fait comme Réalisations au Nord Mali (écoles, banques, téléphones, énergie etc.) ?

Avec quelle conscience d’humain peut-on éparpiller le peuple Malien résidant au Nord Mali loin de leur terroir. Certains devenant de pitoyables mendiants dans les pays limitrophes du Mali ?

Avec quelle conscience d’humain peut-on faire de son propre Terroir une Poudrière qui explose constamment rien que pour défendre un piètre égo de Seigneurs (quel acte d’indignité humaine) ?

Les principaux responsables du MLNA devenus CMA devaient de mon humble avis s’agenouiller en demandant pardon à tout le Peuple Malien pour tous les innombrables morts de cette sale guerre d’irréfléchis.

Ils devraient jurer devant Dieu et les Maliens de ne plus jamais au grand jamais prendre encore des armes contre leur propre Pays le Mali Eternel, Base incontestable de l’humanité terrestre.

Je me demande comment un humain digne de ce nom peut supporter un tel Fardeau de conscience morale dans son existence. A moins d’avoir une pierre à la place de son cœur pour supporter un tel fardeau d’indignité humaine dans son existence.

Quand leur fougue de Seigneurs féodaux va s’estomper avec le réveil brutal de leur être intérieur de vérité, ils passeront un sale temps d’enfer terrestre durant le restant de leur pitoyable vie sur terre.

C’est trop facile de crier que l’Etat Malien n’a rien fait au Nord Mali de conditions climatiques exécrables quand bien même des Milliards ont été votés à l’Assemblée Nationale du Mali pour le Nord. Les archives existent à l’Assemblée Nationale du Mali pour vérification.

Presque toutes les réalisations dans la région de Kayes ont été faites par leur Diaspora qui se soucie de leur Terroir. Les Kayesiens à la différence des Seigneurs nomades du Nord Mali  payent leurs impôts à l’Etat Malien et n’ont jamais prit des armes contre leur propre Pays.

Dans le Cercle de Dioïla, le pont sur le Baoulé, le bloc opératoire et le Lycée de Dioïla ont été réalisés avec la participation active de toute sa population.

Dans le cercle de Kadiolo, plusieurs réalisations ont été faites avec le concours de leur population.

Dans le reste du Mali aucun Noir ne prend des armes contre le Mali car le balai de la Démocratie pour balayer les mauvais responsables politiques est l’Election.

Quand l’Etat Malien est défaillant, c’est la brave population qui se prend en charge au lieu de prendre des armes de vauriens.

Il reste évident que la gouvernance a été nulle partout dans le Mali surtout au Nord Mali.

L’Etat Malien a été extra faible devant une poignée de Seigneurs Nomades qui a le soutien inconditionnel de la Communauté Internationale à cause de leurs colorations blanches des Dominants de notre Monde humain actuel.

Il est facile de comprendre que cette poignée de Seigneurs a été utilisée comme « bouc émissaire » par la Communauté Internationale pour punir l’Etat voyou Négrier du Mali qui avant la crise, servait de Marché très lucratif de libération des innocents Otages Blancs (quel scandale humiliant).

La coloration Noire de la base rationnelle humaine, loin d’être une malédiction est la seule vraie protection naturelle contre les rayonnements dangereux (l’infrarouge et l’ultra-violet) du soleil.

Le Blanc c’est incontestablement un Noir dont la production de mélanine de protection naturelle s’est atrophiée au cours des âges de vie à cause de leur milieu d’existence sur notre Planète Terre. On peut même dire que l’individu Noir Originel Bamanan a un ascendant sur l’individu Blanc à cause de sa meilleure protection naturelle, de sa meilleure calcification des os et de sa Langue Mère universelle humaine en sons Naturels significatifs.

L’Esclavage du Noir Malien Bella par les Seigneurs nomades féodaux du Nord Mali est une plaie béante et puante dont l’odeur nauséabonde n’offusque aucun résidant du Nord Mali.

La merveilleuse et exceptionnelle Association Bella TEMED a beau s’égosiller sur ce sujet, mais l’Etat faiblard du Mali reste sourd.

C’est du bout des lèvres que la Conférence d’entente nationale a recommandé l’équité au Nord pour ne pas choquer les Seigneurs nomades Esclavagistes du Nord Mali

Il n’y a présentement aucun Bella pourtant très nombreux au Nord dans les Autorités intérimaires installées par le Ministre de l’Administration Territoriale, un ex Rebelle du Mali.

Ce que vous ne savez pas, c’est que les Bella sont les descendants des enfants Bamanan, Sonrhaï, Bozo et Dogon qui ont fait l’objet d’un « Razzia » durant des millénaires par des Seigneurs nomades Blancs. Ces enfants très fragiles ont été endoctrinés et enracinés Esclaves dociles durant des millénaires. Les Seigneurs nomades féodaux esclavagistes actuels veulent perpétuer cet avantage de Vauriens sans cœurs qui ignorent ce qu’est le travail à la sueur de son front.

Il est étonnant que les responsables politiques du Mali clament à tout vent ce mensonge que les communautés du Nord Mali ont vécu en harmonie. Je demande à ceux qui clament cette contre vérité d’aller faire une seule journée d’Esclaves ou d’Adeptes endoctrinés dans le Nord Mali ou dans le Sahel. Je suis sûr qu’après une telle expérience pratique, ils ne diront plus jamais durant le restant de leurs vies que les communautés au Nord Mali ont vécu en harmonie. La communauté Noire Bella n’a même pas droit à la parole dans la République du Mali à fortiori, être Responsable au Nord Mali. C’est cette suprématie de féodaux que ces Seigneurs nomades du Nord Mali cachent dans l’identité culturelle de leur zone féodale.

Sans le lien de l’Etat Malien, les Féodaux Seigneurs nomades du Nord Mali ne pourront jamais s’entendre sur la gestion du Nord Mali.

Il faut que ces Seigneurs nomades acceptent de faire leurs mues en faisant sien de la déclaration constitutionnelle que les Maliens naissent Libres et égaux en Droits et Devoirs. Sans ce changement, le Nord Mali restera le siège de tous les Malfrats du Sahel où il ne fera jamais bon vivre car la malédiction divine y est enracinée du fait de l’Esclavage du Noir Malien Bella.

Faire de sa source Nègre un Esclave permanent et perpétuel est un acte d’indignité humaine pire que le parricide.

La roue de l’histoire universelle humaine tourne et tournera inéluctablement dans le sens de l’équité et de la justice pour tous, Noirs, Blancs et Jaunes. Le féodalisme dans le Nord Mali comme culture de fainéant est condamné inévitablement à disparaitre comme la colonisation et l’apartheid en Afrique du Sud.

Imaginez la Mer Originelle au niveau du fleuve Niger, vous comprendrez chers Seigneurs nomades féodaux Esclavagistes que votre zone géographique et votre ethnie n’existaient pas encore sur notre terre. On n’a pas besoin de monter au ciel pour se rendre compte que la base rationnelle sons significatifs Bamanan commande votre langue de simple combinard de sons significatifs d’autrui.

Malgré votre dégout du Noir Malien vous trainez cette Marque indélébile Nègre Originel dans votre Etre.

Si vous avez un doute, il suffit de ramenez votre parler de Blanc au détail de vos sons précis utilisés pour qu’il tombe piteusement dans l’éteignoir (brouillard touffu).

Comme le dit un proverbe Bamanan : « Dan bè fali kou samanl ni ta fè à sé qui soro i gnè dala » ou il y a une Limite quand on tire la queue d’un âne si on ne veut pas recevoir ses sabots en pleine figure.

Une chose est sûre une poignée de Seigneurs nomades féodaux Esclavagistes au Nord Mali ne peut pas prendre en otage, le reste de la population Malienne tout le temps. Trop c’est trop, car ils l’apprendront tôt ou tard à leurs dépens même avec le soutien de la Communauté Internationale (dernier avertissement).Le Nord Mali où résident toutes les ethnies du Mali n’est pas et ne sera pas la propriété privée et individuelle des Seigneurs féodaux nomades

Je le dis et le maintien qu’on ne s’attaque pas à la Base authentique de l’humain moderne sur notre Planète Terre. Tous ceux qui de près ou de loin qui ont ou qui auront le culot de s’attaquer à cette base rationnelle Sacrée subira le « Courroux Irrationnel et Implacable » durant le reste de leurs vies (« O tè korobo fo ka ta djien wili »). Les exemples de cette affirmation irrationnelle depuis le début de la crise Malienne crèvent les yeux. Ceux qui ne l’auront pas compris, l’apprendront à leurs dépens.

A la Base originelle humaine, il n’ya pas de Castes et d’Esclaves. Il y a une et une seule communauté humaine unie et solidaire avec des Principes inviolables de vie communautaire harmonieuse.

Une vie injuste actuelle de Développés scientifiques sans Principes inviolables de vie communautaire harmonieuse, régie par le Dieu Argent qui règne en Maitre absolu sur ses Sujets humains est indigne d’être vécue. Dans ces conditions nous courront tous inéluctablement vers notre destruction collective pour avoir oublier les Principes inviolables du fondement Nègre de l’humain moderne sur notre planète Terre.

« Dja séré dè » ou l’ombre causé par le Soleil immanent est mon témoin.

A bon entendeur salut.

Par Bâkoro, l’Africain Noir comme du charbon

Vous allez aimer lire ces articles

Kéniéba Pas de viande à Keniéba depuis ce matin !!!

Journée de l’Afrique, la jeunesse au centre des préoccupations

KATI : réparation des feux tricolores de Kati en panne depuis près de 7 ans

ORTM en direct Africable en direct