Organisation du hadj : D’importantes réformes annoncées

Souci la bonne organisation du pèlerinage, le ministre Thierno Amadou Oumar Hass Diallo opte pour une série d’innovations. Le transfert effectif de la responsabilité opérationnelle du pèlerinage, à 100%, à la Maison du Hadj fait partie des reformes.

Profitant de la tribune  de la 15ème session du Conseil de la Maison du Hadj, le ministre des affaires religieuses et du Culte,  Thierno Omar Hass Diallo a annoncé des nombreuses réformes au nombre desquelles le retrait de son cabinet dans l’organisation du pèlerinage à la Mecque. Concrètement qu’est-ce qui va se passer ?

Le ministre a laissé entendre, désormais la mission d’organisation sera exclusivement confiée à la Maison du Hadj. C’est une première qui va changer la donne !  « C’est la Maison du Hadj qui se chargera maintenant de l’organisation du pèlerinage. Le cabinet n’y sera plus impliqué. Nous transférons tout à la Maison du Hadj. Elle s’occupera de tout : du début jusqu’à la fin », a indiqué le ministre, rapporte le site lejalon.  Par cette décision, le ministre souhaite  mettre fin à une quelconque polémique entre le département et la Maison du Hadj. Pourquoi une telle approche ?

Pour le ministre, la mesure est une réponse aux  recommandations des audits effectués sur le pèlerinage par les services de contrôle de l’Etat. Une telle promptitude est la preuve de la volonté du ministre en matière de transparence dans la gestion du Hadj :« Ces audits ont été salutaires. Ils nous ont orientés, conseillés et édifiés».

Innovations majeures

La somme de 381, 9 millions de FCFA, c’est le budget prévisionnel de Maison du Hadj au titre de l’année 2020.  L’ordre du jour de cette session a trait à l’adoption du Procès-verbal du Conseil d’Administration de la précédente. Cette phase a permis aux administrateurs d’examiner plusieurs documents: les rapports sur l’état d’exécution des activités et du budget au titre de l’année 2019 ; les projets des activités et du budget 2020.

Ainsi, le projet de budget 2020 s’équilibre en recettes et en dépenses à la somme de trois cent quatre-vingt-dix millions cinq cent cinquante-cinq mille deux cents quatre-vingt-quatorze (390. 555. 294) FCFA contre quatre cent quarante-quatre millions cent soixante-dix mille cinq cent neuf (444. 166. 509) FCFA en 2019, soit une diminution de 12,07%, a indiqué le ministre Diallo. L’ambition du  chef du département des affaires et du Culte est soutenue par des nombreuses actions. En effet, il  a fait cas des importantes innovations prise pour une bonne organisation du hadj : le transfert effectif de la responsabilité opérationnelle du pèlerinage, à 100%, à la Maison du Hadj : la répartition du quota des pèlerins alloués au Mali, la gestion du compte spécial pèlerinage, la gestion des services du Guichet unique et du site électronique, la préparation des marchés relatifs à l’organisation du hadj.

A.M.C. Source: L’ Observatoire

 

Vous allez aimer lire ces articles

M5-RFP : déclaration sur les répressions des 10 et 11 juillet 2020

Comprendre la crise malienne en 10 dates

Tension et répression à Bamako, le président malien fait un nouveau geste

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct