Ouverture et fermeture des droits des abonnés: le DG de la CANAM explique et rassure

La nouvelle mesure sur l’ouverture et la fermeture des droits aux prestations de l’AMO a provoqué, ces derniers temps, la colère des assurés de l’Assurance maladie obligatoire (AMO). Pour soulager les abonnés, la Direction de la CANAM a pris des dispositions qui permettront à des milliers de clients de rentrer dans leurs droits. L’information a été donnée, le lundi après-midi, par le Médecin Colonel Boubacar DEMBELE, Directeur général de la CANAM. C’était dans les locaux du département de la Santé et du développent social, en présence du chef de cabinet du ministère, le Dr Aboubacar SOUMARE.

 

Edifier les hommes de media sur les nouvelles mesures adoptées par la structure pour procéder, dans un bref délai, à l’ouverture des droits des assurés, tel était l’objectif de ce point de presse. Il a été l’occasion pour le Directeur général de la CANAM de détailler les différentes raisons qui avaient provoqué la colère des assurés.
L’ouverture des droits des fonctionnaires civils, des fonctionnaires des collectivités, des forces armées et de sécurité, des contractuels de l’État, est le chantier où le nouveau Directeur Général de la CANAM se bat depuis sa prise de fonction le 21 janvier.
« Nous avons donné plus de priorité pour soulager les nombreux assurés de la CANAM. La mesure concernant l’ouverture et la fermeture des droits aux prestations de l’AMO a occasionné, ces derniers temps, quelques désagréments aux assurés de l’AMO. Conformément à la loi n°09-015 du 26 juin 2009, instituant l’AMO, en son article 35, l’ouverture du droit aux prestations d’Assurance maladie obligatoire est subordonnée au paiement préalable des cotisations. L’organisme de gestion suspend le service des prestations lorsque ce paiement n’a pas effectivement eu lieu. L’Article 37, de la même loi souligne que l‘organisme de gestion est tenu de vérifier et de contrôler l’admissibilité des personnes assujetties et valider en permanence l’ouverture et la fermeture du droit aux prestations de l’AMO. C’est ce qui explique ce léger désagrément subi par les clients ces dernier stemps », a expliqué le DG de la CANAM, avant de rassurer que sur la bonne voie.
Selon lui, dans le cadre de l’amélioration de l’accès aux soins des assurés de l’Assurance Maladie, la Direction Général de la CANAM a pris cette mesure, à travers la note de service n°2021-0001/MSDS-CANAM-DG. Aux dire du Médecin Général Boubacar Dembélé, la mise à jour des cartes AMO biométriques peut se faire à travers des bornes et ou pupitres de mise à jour disponibles auprès des Hôpitaux, CSREF et même certaines Cliniques, certains cabinets ministériels à Bamako. Dans les régions, poursuit-il, c’est réalisable auprès des bureaux de la CANAM, OGD (INPS, CMSS), Hôpitaux régionaux et CSREF et au niveau des garnisons militaires. Dans les Cercles, c’est possible au niveau des CSREF. « Toutes les bornes de mise à jour à Bamako sont opérationnelles. Les services techniques de la CANAM ont mis à profit le week-end pour faire ce travail », a-t-il rassuré.
A propos de la remise des cartes biométriques non distribuées, le patron de la CANAM a révélé que plus de 22 000 cartes AMO biométriques sont au niveau des centres secondaires de l’INPS et de la CMSS à Bamako.
« Le Centre d’appel Team CALL Center a reçu 1582 cartes qui seront distribuées aux assurés à travers des appels téléphoniques. Mieux, 30 agents techniques de la CANAM chargés de la gestion des cartes et d’autres agents sont mobilisés pour renforcer les effectifs chargés de la distribution des cartes aux assurés », a-t-il martelé, comme pour annoncer aux abonnés la fin de leur calvaire.

PAR CHISTELLE KONE

Source : INFO-MATIN

Vous allez aimer lire ces articles

APEJ : des résultats encourageants

Agence de développement régional de Ségou : la pression sur les collectivités ne faiblit pas

Refondation de l’État : «des forums citoyens» en perspective dans toutes les régions

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct