Malijet.co

Plateforme ‘’Benbere’’ : Un nouvel espace d’expression pour les jeunes

Opérationnelle depuis trois mois, la plateforme d’information web dénommée ‘’Benbere’’ a été officiellement lancée le samedi 29 septembre 2018 à l’hôtel Massaley. La cérémonie était présidée par le coordinateur du projet, Abdoulaye Guindo, en présence du secrétaire général de l’association des professionnels de la presse en ligne (Appel-Mali), Seybou Keïta, des membres de la plateforme et de plusieurs bloggeurs.

L’objectif de la plateforme “Benbere’’ est de faire entendre les jeunes maliens et de leur donner l’occasion de s’exprimer sur les questions d’intérêt national, qu’ils soient de Bamako ou d’ailleurs, à travers la publication de leurs articles sur le site de la plateforme : www.benbere.org. Selon Abdoulaye Guindo, “Benbere’’ est une initiative de l’union des bloggeurs appelée DoniBlog qui s’est associée à l’ONG néerlandaise ‘’RNW Media’’ pour faciliter l’émergence d’une communauté toujours plus grande qui accueille les contributions de tous les blogueurs du Mali. «Benbere est un mot peulh qui désigne l’endroit aménagé devant la porte d’un chef traditionnel ou d’un notable servant de lieu de rencontre pour les jeunes, pour discuter des problèmes de la cité. La paix (Ben) en bambara et le respect (Beray) en songhay sont des valeurs que le projet ‘’Benbere’’  prône : réconciliation et apaisement des cœurs pour un Mali uni et ouvert », a-t-il expliqué.

Benbere, à travers les contributeurs repartis sur l’ensemble du territoire, est un espace qui permettra aux maliens de se connaître. «  En effet, faute de media en ligne dans certaines localités, faute de langue commune, faute de pouvoir voyager, les jeunes maliens ne se connaissent pas très bien. Ils ne connaissent pas non plus leur culture, leur histoire encore moins leur présent ».

Il ajoute que sur Benbere, les jeunes sont appelés à produire des articles dénommés ‘’billets’’, qu’ils soient bloggeurs ou pas. « Chaque billet publié fera l’objet d’une vérification et d’un processus éditorial afin de proposer de la qualité aux lecteurs. Lorsqu’un contributeur envoie un billet dans la boîte mail de Benbere ([email protected]), son message est reçu par un comité de rédaction composé de 3 personnes. Ce comité fonctionne comme n’importe quel autre organe. Il fait un travail de vérification et de correction de l’article. Ensuite, il est publié sur le site www.benbere.org et sur la page Facebook : facebook.com/Benbere/ ».

Au cours d’une projection vidéo, l’assistance a été édifiée sur les objectifs, les missions et le slogan de Benbere par la bloggueuse de mode et membre de la plateforme, Mariam Nafogou. Elle a été suivie de M. Amadou Konaré, directeur financier de Benbere, qui a présenté la communauté Doniblog. A la question de savoir si la plateforme a pour vocation de concurrencer les médias traditionnels, Mariam dira : « Nous n’avons pas la vocation de concurrencer les medias traditionnels, Benbere ne traite pas l’actualité mais elle rebondit sur l’actualité. Nous donnons l’occasion aux jeunes d’exprimer leurs ressentis et leurs frustrations sur des sujets d’intérêt national. Les médias traditionnels sont nos partenaires ». La cérémonie a été meublée par la présentation du Slameur Saccharose ainsi que la proclamation des résultats du concours ‘’Selfie challenge’’ organisé par la plateforme Benbere dont Hameye Cissé, Mamadi Kontao et Aminata Haidara ont été les gagnants.

Bintou Diarra

Le Challenger

Vous allez aimer lire ces articles

Mr Salia Koné directeur de la production eau (SOMAPEP) : ‘’Il faut entièrement remplacer l’ouvrage endommagé’’

Les syndicats des magistrats ont appris selon des informations concordantes, que le Premier Ministre voudrait réquisitionner les magistrats à partir de demain mardi 09 octobre 2018.

Le Journaliste Kassim Traore est au boulot de la dame de Cefib Coulibaly Madina Tall qui a frauduleusement eu un marché de plusieurs centaines de millions de l État depuis 2016 Marche non exécute et non réceptionné par le Ministère supérieur alors qu elle a bouffé les sous de l État

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct