Malijet.co

POLICE NATIONALE DERNIER HOMMAGE RENDU A L’ADJUDANT DE POLICE MACIRE DIAKITE

La Police Nationale, amis, collaborateurs et proches se sont réunis, hier mercredi 18 décembre 2019, devant la dépouille mortelle de l’Adjudant de police Maciré DIAKITE, enlevé à notre grande affection, lors d’une mission commandée le mardi 17 décembre 2019. C’était sous le mât de drapeau de l’Ecole Nationale de Police, en présence du Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le General de Division, Salif TRAORE, le Directeur Général de la Police Nationale, l’Inspecteur Général Moussa AG INFAHI, l’ancien Directeur de la Police, l’honorable, Niamé KEITA et plusieurs personnalités.

En effet, à la suite des échanges de tirs entre des individus armés non identifiés, qui avaient pris pour cible les passagers des véhicules de transport sur l’axe Bougouni-Yanfolila, l’adjudant Maciré DIAKITE a reçu une balle à la tête. Transporté urgemment au Centre de Santé de Reference de Bougouni, il succomba à ses blessures, le mardi 17 décembre 2019 aux environs de 04 heures du matin.
Qui était donc l’adjudant de police Maciré DIAKITE ?
Né le 16 octobre 1981 à Bafoulabé, de Bairy et de Fanta SIBY, après ses études secondaires sanctionnées par le DEF, session de juin 1999, il s’est présenté au concours direct de recrutement d’élèves sous-officiers de police. Admis à l’issue des différentes épreuves, il a été nommé élève sous-officier de police en 2003.

Admis à l’examen de fin de cycle, il est nommé Sergent-stagiaire de police en 2004 et après une année de stage probatoire, il a été titularisé et nommé sergent de police 1er échelon en 2005. En 2012, sergent-chef de police 1er échelon et en 2018, il est promu au grade d’adjudant de police 1er échelon.
Au cours de sa carrière, il a successivement servi dans les unités ci-après : le Groupement Mobile de Sécurité 2004-2008; la Compagnie de Circulation Routière 2008-2013, le Commissariat de Police de Tombouctou 2013-2015 et le Commissariat de Police de Bougouni 2015-2019 son dernier poste. Discipliné, disponible, dévoué, dynamique, il a été toujours bien noté par ses différents chefs. Feu adjudant de police Maciré DIAKITE laisse dernière lui une veuve et quatre enfants.
Il se repose désormais au cimetière de Sotuba.

Que la terre lui soit légère ! Amen

Source: Page Facebook le Figaro du Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Mariage : « musulmane, j’ai le droit et le choix d’être monogame »

Tendance : Bouger, danser et transpirer sans sortir de chez soi

Lutte contre le coronavirus : Le Ministre Ibrahim Abdoul Ly au chevet des transporteurs

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct