Le Directeur général de la police nationale du Mali, le contrôleur général Moussa Ag Infahi, était devant la presse, le mercredi 12 février 2020 à la Direction de la police, afin de dresser le bilan de l’année 2019 qui a été une année chargée pour lui et ses hommes. Le DG a brandi plusieurs exploits réalisés au cours de l’année écoulée.

Le Directeur général de la police a entamé ses propos en rabâchant que ses hommes ne failliront jamais à leur mission qui est de sécuriser la population malienne contre les dangers, des missions au cours desquelles certains se blessent et pire perdent même la vie. Il a rendu un vibrant hommage à tous les policiers qui dans l’exercice de leur fonction ont été blessés ou ont perdu la vie. Le Directeur de la police a fait savoir qu’il a eu plus de 30 000 patrouilles sur le territoire national et que ces patrouilles ont permis de mettre la main sur des malfrats qui croupissent en prison. Le Directeur général de la police a informé qu’il y a eu 13628 cas d’accidents rien qu’à Bamako et que ses hommes se sont évertués à sauver des vies. « Plus de 220 mille cartes d’identités ont été établis et la police a versé dans les caisses de l’Etat plus de 220 millions de FCFA », a-t-il dévoilé. Selon lui, d’importantes saisies des produits illicites ont été réalisées dans ce secteur aussi ainsi que des armes et des roquettes. Quant à la police des frontières, elle a délivré plus de 120 milles passeports, ajoute le Directeur Général. Il a aussi mentionné que la collaboration de la police malienne avec Interpol a permis d’écrouer un terroriste international à Kourémalé. Dans le cadre du maillage du territoire national, il a signalé que  trois nouveaux commissariats ont été inaugurés en 2019 et que 13 autres sont en chantier. Le contrôleur général de police n’a pas manqué de mentionner les efforts consentis par le gouvernement pour doter la police nationale de moyens leur permettant de relever les défis auxquels ils sont confrontés ; comme l’augmentation des primes pour motiver les hommes ; l’adoption de la médaille d’honneur de la police, l’octroi de 76 véhicules pick-up  à la police etc.  Le Dg de la police a passé en revue les actions menées par sa corporation au cours de l’année 2019 sans oublié de revenir sur certaines qui ont endeuillées la police notamment l’affaire du commissariat de Niono ou le commissaire a été assassiné. « La police veut atteindre sa vitesse de croisière et malgré les difficultés nous nous attèlerons à la tache afin de jouer pleinement notre rôle dans la chaine de commandement »,  a indiqué le contrôleur général Moussa Ag Infahi.

Moussa Samba Diallo

Source: Le Républicain