Pour avoir été membre du Comité scientifique du CNSP : Mme Fatima Al ANSAR cible de certains internautes

Mme Fatima AL ANSAR a été victime d’attaques de certains internautes pour avoir été membre du comité scientifique du CNSP. Or, la jeune n’est d’aucun bord politique. Elle a été nommée pour son expertise.

Nuire à un intellectuel d’une probité morale sans pareil, d’une intégrité hors pair, d’une capacité d’analyse extraordinaire. Voilà le nouveau combat de certains internautes depuis le weekend. Pourquoi veut-on la peau de cette patriote convaincue et convaincante, Fatima Al ANSAR ? Ces internautes  reprochent à la bonne dame d’avoir fait partie du Comité scientifique du CNSP alors qu’elle a été conseiller au ministère des Affaires Etrangères sous IBK. En panne d’arguments, ces personnes sortent du tiroir des anciennes images de madame Fatima Al ANSAR avec Kamissa Camara, avec le président de la République sortant, Ibrahim Boubacar Keita pour tenter de la qualifier d’un proche au régime sortant. Ils   mènent qui ces campagnes d’intoxication contre Madame Fatima se sont-ils posés  la question pour savoir les raisons pour lesquelles elle a été choisi parmi les membres du comité scientifique du CNSP ? Non. Ils sont vites à aller à la besogne et à l’intoxication. Pour ceux qui ne le savent pas, Mame AL ANSAR, une analyste hors pair. Elle est une jeune femme  malienne compétente, brillante, influente ! Que les détracteurs souffrent que durant les cinq dernières années, elle a enchainé les conférences internationales dans lesquelles elle porte la voix des Maliens sur les questions maliennes. Elle a été notamment invitée en tant que speaker dans plusieurs conférences internationales aux nations unis et dans différentes universités du monde, comme les plus prestigieuses universités américaines, Havard et YALE, elle a été la première Malienne à prendre la parole au Peace Talks de l’Université d’Oxford, fondé par Kofi Anna, ancien orateur de Peace Talks.

Militante convaincante et convaincue  pour l’entrepreneuriat social depuis son enfance, Fatima Al Ansar est membre du conseil consultatif d’Alforgovernance , une plateforme  pour faciliter les parcours professionnels des jeunes qui se lancent dans la politique , la société civile , la diplomatie et la fonction publique sur tout le continent africain. La jeune combattante est engagée pour le leadership politique des jeunes femmes.

La pertinence de ses analyses ont conduit les autorités actuelles de notre pays à l’inclure dans le comité scientifique pour l’élaboration du document des journées de concertation nationale. La preuve quelques jours avant sa nomination dans le Comité scientifique, elle a publié, dans les colonnes de certains journaux de la place, un article dans lequel elle propose ses solutions de sortie de crise au Mali.

Que ces frustrés des réseaux sociaux sachent qu’être femme n’est pas un défaut ;  être jeune femme et qualifiée en expertise n’est pas aussi un crime.

Fatima Al Ansar a juste été choisi pour ses compétences qu’elle a prouvé partout où elle a travaillé.

Correspondance particulière

Source: Journal le Pays-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Insécurité au Mali : le Conseil de sécurité condamne et demande des enquêtes sur les attaques contre les Casques bleus

Règne des jihadistes à Farabougou : le Symbole de l’incapacité notoire des FAMA

Insécurité dans le cercle de Niono : les FAMA volent au secours des populations du village de Farabougou

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct