La chambre d’accusation de la Cour d’Appel de Bamako pourrait examiner cette requête ce mardi

Après l’arrestation et la mise sous écrou à la prison centrale de l’ex directeur de cabinet du président IBK, Mahamadou Camara et de l’opérateur économique, Nouhoum Kouma pour  » délit de favoritisme et faux usage de faux  » dans les dossiers de  » l’acquisition de l’avion présidentiel et de la fourniture d’équipements militaires (voir L’indépendant n° 4936 du lundi 30 mars 2020) les conseils des deux mis en cause ont déposé, hier 30 mars, un recours en annulation auprès de la chambre d’accusation de la Cour d’Appel de Bamako.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant