Première Édition de la Journée nationale des Soins Essentiels dans la communauté: Renforcer le plaidoyer auprès des plus hautes autorités du pays

Le CNDIFE a organisé la 1re  Édition Nationale des Soins Essentiels pour renforcer le plaidoyer auprès des plus hautes autorités. La cérémonie était présidée par Mr. Adama B Diakité, conseiller technique du  ministère de la Santé et des Affaires sociales. C’était le samedi dernier. 

 

Cette cérémonie de lancement de la 1re édition nationale des Soins Essentiels a enregistré la présence de Mr. Yaya Zean Konaré, président de la coalition Nationale, Dr Aissata Togora Maïga,  représentante des PTF,  et d’Abdoulaye Maiga, représentant des Associations de Municipalités du Mali (AMM), les représentants des Chefs de services centraux, des directeurs  régionaux, des médecins Chefs des districts sanitaires, de la société civile, le régional de la fondation AGA KHAN, le résident de l’OMS. Cette journée a  pour objectif  de marquer un symbole fort pour le renforcement et la pérennisation des Soins Essentiels dans la communauté (SEC) au Mali. Cette  1re édition de la journée nationale de SEC est une initiative de la coalition nationale pour promouvoir le processus de la santé dans les milieux ruraux qu’urbains, à travers les structures de santé nationale et en Afrique.

Selon M. YAYA Zean Konaré, président de la coalition SEC: « cette journée que nous voulons qu’elle soit institutionnalisée, sera une opportunité pour les décideurs, les acteurs et les bénéficiaires de partager les efforts fournis en faveur des SEC, les résultats atteints en lien avec ceux attendus, ainsi que les perspectives en lien avec les ambitions. Notre ambition est de faire véritablement des SEC un instrument efficace pour davantage appuyer le gouvernement à travers le MSAS, dans ses efforts de rendre accessibles les soins et services de qualité aux populations notamment celles des zones rurales éloignées ou difficiles d’accès qui en ont le plus besoin. La présente journée, première édition, s’inscrit dans la volonté de notre coalition, d’accompagner et d’apporter des solutions durables aux problèmes de santé des nouveau-nés, des enfants, des femmes, voire de toutes les familles maliennes et plus particulièrement en milieu rural ».

Pour sa part Dr Aissata Togora MAIGA, représentante des PTF dira que : « la mise en place d’une coalition nationale de plaidoyer pour la promotion des SEC dirigée par des organisations de la société civile est une avancée majeure pour le Mali et un dispositif important pour accentuer l’implication des communautés. C’est l’occasion d’être plus en contact avec les différents acteurs de l’offre des soins au niveau local et de partager ensemble les expériences et les défis liés à  la mise en œuvre de la santé communautaire ».

Pour terminer, M. Adama Balidian Diakité, conseiller technique au ministère de la Santé et des Affaires sociales exprime que : « la stratégie SEC tire son essence de la stratégie nationale de survie de l’Enfant SNSE, elle constitue le continuum de soins et services au niveau communautaire. Ainsi, les services offerts par les ASC sont considérés comme une prolongation de ceux offerts dans les CSCOM. Dans ce cadre, nous engageons l’ensemble des services centraux, régionaux et les médecins-chefs de cercle à travailler pour l’amélioration concrète de la santé des populations du Mali. »

Lassana Sow, stagiaire

LE COMBAT

Vous allez aimer lire ces articles

Ousmane Madani Haidara répond à Manassa Danioko: « Hadja doit comprendre que l’humain peut se tromper »

Affaire Mme Keita Foutamata Sangho de la BDM sa: Le Synabef en grève de 72 heures

Afin de revendiquer 2 mois d’arrières de salaire : Les travailleurs de la mairie de la C II en grève de 5 jours

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct