Présentation du chronogramme des élections de sortie de crise: les partisans de l’Imam Dicko dénoncent leur mise à l’écart.

Dans ce communiqué dont aBamako.com a reçu copie, les partisans de l’Imam Dicko dénoncent leur mise à l’écart dans la conduite de la suite du processus de sortie de crise, notamment à la rencontre des membres du gouvernement avec la classe politique et la société civile pour la présentation du chronogramme des prochain des élections.

Communiqué de la CMAS relatif à la rencontre sur le chronogramme

Conformément aux orientations du président de la Transition pour la relance du dialogue entre Maliens, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le ministre de la Refondation chargé des Relations avec les institutions, le ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des Réformes politiques et institutionnelles ont rencontré ce jour, mardi 28 juin 2022, les forces vives de la nation autour du projet de chronogramme des élections et des réformes politiques et institutionnelles majeures.

La CMAS de l’Imam Mahmoud Dicko informe l’opinion nationale et internationale qu’elle n’a reçu aucune invitation d’aucune autorité à prendre part à ces travaux préconisant l’avenir et le devenir de notre pays.

En rappelant que cette Transition émane de la volonté de changement du peuple porté par le mouvement du 5 juin dont nous sommes auteurs majeurs, nous déplorons une exclusion manifeste des autorités concernées vis-à-vis de la CMAS de l’Imam Mahmoud Dicko. Nous rappelons également que l’inclusivite est le socle de la réussite de cette Transition, et donc aucun Malien ne doit être exclu du processus en cours.

Par ailleurs, nous prenons le peuple malien à témoin que les autorités concernées sont les seules responsables des conséquences qui peuvent découler de ces pareilles pratiques qui ne rassemblent point les Maliens. Par conséquent, nous allons user de toutes les voies et moyens pour nous faire entendre, car le Mali nous appartient à tous.

Bamako, le 28 juin 2022
Le coordonnateur général
Youssouf Daba Diawara

Vous allez aimer lire ces articles

Gestion des ressources de l’État utilisées dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 La révocation du Coordinateur du Projet Jigiseméjiri s’impose

Hémorragie financière à la DFM du Ministère du Développement rural Destination inconnue d’une bagatelle de 2,329 milliards FCFA : bonjour l’insomnie !

Soldats ivoiriens détenus au Mali : La Cedeao demande leur libération sans condition

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct