Malijet.co

Présidence du CNJ-Mali : M. Ousmane Diarra dit Gousno, le candidat du progrès de la jeunesse malienne

M. Ousmane Diarra dit Gousno, le candidat du progrès de la jeunesse malienne. Le jeudi 12 septembre 2019, le Carrefour des Jeunes a servi de cadre à la cérémonie de lancement officielle de la candidature de M. Ousmane Diarra dit Gousno à la présidence du Conseil National de la Jeunesse du Mali (CNJ-Mali). Il était assisté de M. Kassim Bagayoko, son directeur de campagne ; de Mme Tounkara Kadidiatou Sako Traoré et de M. Oumar Bassy Sanogo, deux membres de sa direction de campagne.

Pour le prochain congrès, prévu du 26 au 28 novembre 2019 à Ménaka, M. Ousmane Diarra dit Gousno a placé sous le slogan  » ensemble, c’est possible pour un CNJ au service de la Jeunesse! « .

Après le champ de l’hymne national pour l’ouverture de de la cérémonie, M. Oumar Bassy Sanogo et M. Amadou Cissé se sont montré dithyrambique et élogieux, dans leurs interventions. Certifiant tous qu’il a sa tête sur les épaules, M. Cissé a précisé que  » Le candidat M. Ousmane Diarra est l’un des Jeunes qui n’a pas chômé, de l’ENA à la primature. C’est un homme de confiance qui n’a pas peur de parler.

Il a beaucoup œuvré en faveur de la résolution de la crise scolaire « . En ce qui concerne les rumeurs sur le fait que M. Diarra soit le candidat du premier Ministre, il a laissé entendre que  » ces derniers sont à cours d’argument, Gousno est le candidat de l’avenir des jeunes, le candidat de Dieu « .

Le candidat envisage de donner une autre image à cette importante structure de la Jeunesse du Mali et à travailler à unir tous les jeunes autours d’un projet commun qui se fera inclusif et participatif. Avec des objectifs claires et actions précises, la vision du candidat de l’émergence et l’épanouissement de la jeunesse se portera sur quatre axes à savoir le renouveau du CNJ-Mali, une jeunesse engagée pour le développement du Mali; l’investissement dans la jeunesse et la jeunesse actrice de la consolidation de la paix, de réconciliation et de la coexistence pacifique.

Il est l’actuel quatrième vice-président du Comité exécutif national du CNJ-Mali et membre de plusieurs associations de jeunes. Il a sillonné toutes les régions du Mali pour rencontrer des jeunes. Préoccupé de la situation de l’émergence de la jeunesse, l’ancien leader de l’AEEM-Mali a suggère que « il est souhaitable d’envisager la promotion de l’emploi jeune, par l’entreprenariat, la formation et le renforcement des capacités des jeunes, afin qu’ils puissent s’installer à leur propre compte ».

I. Binaté ÉchosMédias

Vous allez aimer lire ces articles

Kadiolo : La capitale du Folona a accueilli la 5e édition du championnat national de karaté wado ryu

Election à la présidence du CNJ-Mali :Ousmane Diarra dit Gousno est le grand favori

Après deux (2) de blocage à l’aéroport par la Police, KEMI SEBA se prononce :

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct