Rassemblement de ce jour 05 juin : l’ACRDM dit non au soulèvement populaire et appelle au dialogue pour la paix

Compte tenu de la situation actuelle que traverse notre pays, l’Association pour la Citoyenneté, la Réconciliation et le Dialogue au Mali ( ACRDM)  a décidé de briser le silence pour lancer un vibrant appel à la CMAS et ses Alliés à la retenue afin de regarder en face la crise multidimensionnelle qui perdure dans le pays, depuis 2012.  C’était à la faveur d’un  point de presse organisé, ce samedi 30 Mai 2020 au palais de la culture Amadou Hampaté Bâh. 

 

Ledit point de presse était animé par Malamine Diallo, Président de l’ACRDM en présence de tous les membres de la dite association.

D’entrée de jeu, M Diallo, conférencier, a informé de la non-participation de l’ACRDM à la marche prévue de ce jour 05 juin et appelle les initiateurs au dialogue.

Selon lui, la situation socio politique de notre pays qui se dégrade de jour en jour à besoin du dialogue et de l’unité nationale.

Pour l’ACRDM le Mali d’aujourd’hui a besoin de tous ses fils pour faire face à l’essentiel. Nous devons mettre le Mali au-dessus de tout, a plaidé M. Diallo.

L’ACRDM invite le peuple malien à dire non au soulèvement populaire car aucun pays ne peut se développer dans le conflit.

« Je remercie nos FAMAs qui se battent jour et nuit pour préserver la souveraineté et l’unité nationale de notre pays. En effet, j’invite le Président de la République a trouver une solution définitive à la crise scolaire qui secoue le système d’éducation depuis plus de 2 ans. Nous, ACRDM, engageons un combat farouche contre toute forme de délinquance financière au Mali qui freinera le développement de notre pays » a lancé Malamine DIALLO, Président de l’ACRDM.

Quant à l’ACRDM, le Mali n’a pas besoin d’une autre crise, il est grand temps que les religieux ne se mêlent plus des affaires politiques. Soyons tous unis autour de l’essentiel ‘’le Mali’’ pour être fort devant l’ennemi. Telle est une des idées de l’ACRDM.

Il faut noter que l’Association pour la citoyenneté, la réconciliation et le dialogue au Mali a été créé en 2017.

L’objectif principale de l’ACRDM est de promouvoir la paix et l’unité nationale au Mali.

Issa FOMBA

Source : Midi Info

Vous allez aimer lire ces articles

Mali : l’ONU et ses partenaires condamnent les violences et appellent au dialogue

Après la mort d’une vingtaine de jeunes par Forsat : Qu’espérons-nous désormais d’IBK ?

Mahmoud Dicko sur France 24 hier : “ Il n’en est pas question que nous parlions du gouvernement d’union tant que…’’

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct