Restriction des réseaux sociaux : Le message de l’Appel Mali aux autorités !

Dans un communiqué qui nous a été soumis hier, mercredi 15 juillet 2020, l’Association des Professionnels de la Presse en Ligne au Mali a condamné la restriction des réseaux sociaux depuis quelque jours et a invité les autorités à les rétablir.

Lisez le communiqué signé par Modibo L Fofana !

Communiqué APPEL MALI

Depuis le Samedi 11 juillet 2020, les réseaux sociaux les plus utilisés au Mali (Facebook, Whatsapp) font l’objet d’une restriction. La mesure de censure qui vise certainement à étouffer les manifestations du M5-RFP, impacte gravement le travail des professionnels de la presse en ligne. L’Association des Professionnels de la Presse en Ligne au Mali (APPEL Mali) exprime son inquiétude face à cette forme de censure, devenue une tradition au Mali, et qui prive des millions de nos concitoyens de leurs droits de communiquer, d’’informer et de s’informer via les réseaux sociaux. APPEL Mali condamne avec la plus grande rigueur cette atteinte à la liberté d’expression ; toutes choses reconnues par la constitution de notre pays et inscrites dans la résolution du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies, adoptée le 12 juillet 2012, demandant aux États le respect des droits des citoyens de communiquer et de s’informer à travers les réseaux sociaux. Appel Mali appelle les autorités maliennes à un rétablissement rapide et durable des réseaux sociaux sus cités. Appel Mali informe les autorités du Mali que les médias sociaux jouent aussi un rôle capital dans la viabilité des entreprises de presse en ligne. Appel Mali salue le courage des professionnels de la presse en ligne au Mali à faire leur travail, malgré la qualité très dégradée de la connexion en général. Appel Mali sait compter sur la bonne compréhension des autorités maliennes en charge du numérique.

Fait à Bamako, le 15 juillet 2020

Le Président Modibo L FOFANA

Source: Journal le Pays-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Sortie de crise au Mali: les nouveaux membres de la Cour constitutionnelle prêteront serment dès la semaine prochaine

Désobéissance civile « violente » : La Plateforme « Anw Commune II » sur les remparts

Médiations de la CEDEAO et de Dr Anasser Ag Rhissa au Mali, leur rapprochement pour un consensus entre IBK, Mahmoud Dicko et M5 RFP à travers un réel dialogue participatif pour débloquer, décrisper la crise et sortir de l’impasse

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct