Malijet.co

Retards de salaires dans les collectivités: le SYNTRACT déterre la hache de guerre !

Les travailleurs des collectivités territoriales réclament, depuis plusieurs mois la satisfaction de cinq points. A ce jour, ces revendications ne connaissent aucune avancée. C’est la raison pour laquelle, le syndicat, à la suite d’une rencontre, a décidé d’aller en grève pour faire aboutir ses doléances. Un préavis de grève de trois jours a été déposé, hier, dans ce sens, sur la table du ministre en charge du Dialogue social.
A l’origine de ce préavis, le non payement de plusieurs mois d’arriéré de salaires par le gouvernement, le non-respect de l’application de l’arrêté interministériel N°1482/MCT/MEF-SG du 08 mai 2018 par l’Etat, portant la prise en charge des salaires des fonctionnaires des collectivités du cadre de l’administration générale sur le fonds national d’appui aux collectivités territoriales (FNACT).

Selon le préavis, qui a été déposé ce mardi, par les responsables syndicaux, les travailleurs des collectivités territoriales observeront un arrêt de travail de trois jours, du 11 au 13 décembre 2019 prochain. Le syndicat entend donc manifester son indignation vis-à-vis de la situation précaire que vivent les travailleurs des collectivités.
La livraison des actes de naissance, de mariage et beaucoup d’autres pièces administratives seront suspendus pendant la période.
Rappelons que par rapport à la même situation, le SYNTRACT avait déjà observé plusieurs interruptions de travail, sans succès. Il s’agit notamment des grèves de cinq jours (du 4 au 8 mars) ; de 14 joursentamée le 19 mars 2019 ; de 15 jours (du 09 au 23 avril 2019).

Le SYNTRACT, selon nos sources, revendique la satisfaction de cinq points , parmi lesquels, le paiement immédiat des salaires du 2e semestre 2017 et ceux de l’année 2018 en application de l’arrêté interministériel N°1482/MCT/MEF-SG du 08 mai 2018 portant la prise en charge des salaires des fonctionnaires des collectivités du cadre de l’administration générale sur le fonds national d’appui aux collectivités territoriales (FNACT). Ensuite, le syndicat réclame l’inscription des crédits dans la loi des finances représentant le montant des salaires et accessoires des salaires des fonctionnaires du cadre de l’administration générale, comme c’est le cas chez les fonctionnaires des cadres transférés (santé, éducation…). Parmi les revendications figure aussi la relecture des cadres organiques des services publics afin de prendre en compte les corps de la Fonction publique des collectivités territoriales. On note également dans les revendications, l’application des points d’accord contenus dans le procès-verbal de conciliation entre le gouvernement et le syndicat national des travailleurs des collectivités territoriales en date du 24 mai. Enfin, le syndicat des travailleurs des collectivités territoriales des travailleurs des collectivités territoriales demande l’achèvement du processus d’intégration des contractuels omis de 2006 à 2010.

Par SABA BALLO

Source : Info-Matin

Vous allez aimer lire ces articles

Suspension de l’AMO dans les pharmacies : les assurés crient leur ras-le-bol

Dialogue national Inclusif : les contributions du REJEPO

RSE : Ensemble pour un environnement meilleur

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct