Secteur Administration territoriale, Fonction Publique et Sécurité intérieure : Validation du rapport provisoire de la 21ème revue des projets et programmes

Le représentant du secrétaire général du Ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation, le conseiller technique Moussa Bilane, a présidé, le 7 juin 2021, dans la salle de conférence du Gouvernorat du District de Bamako, les travaux de l’atelier de deux jours (7-8 juin) de validation du rapport provisoire de la 21ème revue des projets et programmes du Secteur Administration territoriale, Fonction Publique et Sécurité intérieure. A ses côtés, étaient présents, la Directrice de la Cellule de Planification et de la Statistique (CPS), Mme Sidibé Kadiatou Djitou Sidibé, le représentant du Gouverneur du District de Bamako, Yaya Waigalo. A l’occasion, les participants se pencheront sur la présentation du rapport provisoire de la 21ème revue des projets/programmes; l’examen du rapport provisoire de la 21ème revue des projets/programmes; l’adoption du rapport général de l’atelier.

D’entrée, la  Directrice de la CPS a mis l’évènement dans son contexte. Selon elle, l’exercice de la revue du portefeuille des projets/programmes de développement  du Mali rentre dans le cadre  de l’amélioration du mécanisme de programmation triennale glissante entreprise par  les services de planification du pays depuis 1988. Il  a été pérennisé, dit-elle à partir de 1998. Ainsi, de 1998 à 2020, souligne Mme Sidibé Kadiatou Djitou Sidibé, les différentes revues tenues ont permis  de constater  une  nette  progression du taux  de décaissement des projets/programmes. «Ce  taux était de 48% en 1998,  49,84% en 2020, soit une hausse de 1,84%», explique Kadiatou Djitou Sidibé.  De son avis, la revue des projets et programmes est  un instrument  technique  efficace qui permet d’examiner l’état d’exécution du portefeuille des projets/ programmes publics de développement; d’identifier les principales contraintes et difficultés qui entravent leur mise en œuvre et de formuler de nouvelles recommandations et mesures en vue d’améliorer leur gestion.

Cette 21ème revue, 13ème du genre, poursuit la directrice de la CPS, couvre 6 départements Ministériels (administration territoriale et de la décentralisation (Matd), sécurité et protection civile (Mspc), travail et fonction publique (Mtfp), réconciliation nationale (Mrn), affaires religieuses et du culte (Marc), refondation  de l’Etat, chargé des relations avec les institutions (Mrecri)) et porte sur cinquante cinq projets/programmes en exécution, repartis entre  le Matd (50), le Mtfp (2), le Mrecri (1) et le Mspc (1).

Le conseiller technique, Moussa Bilane, a indiqué que la revue des projets/ programmes vise à faire le bilan des réalisations financière et physique de l’ensemble des projets/programmes du secteur, à identifier les difficultés et à proposer des solutions afin d’améliorer leur performance. Cet atelier de validation  du rapport provisoire de la 21ème revue des projets/programmes, dit Moussa Bilane, constitue l’aboutissement d’un  long processus. «Il est l’occasion pour chaque acteur du secteur d’examiner les réalisations financière et physique de  l’ensemble des projets/programmes du secteur et de proposer des solutions afin d’améliorer leur niveau de performance », a déclaré Moussa Bilane. Il a fait savoir également que la revue des projets/programmes constitue une activité de suivi-évaluation des actions de développement, dans le cadre de la gestion des projets/programmes. Pour terminer, Moussa Bilane a  fait savoir  que le rapport qui sera validé contribuera à alimenter le rapport de la revue sectorielle qui fera le bilan du secteur au plan budgétaire, opérationnel et stratégique et permettra d’apporter la contribution du secteur au rapport de la revue (Creed 2019-2023) de l’année 2021.

Hadama B. Fofana

Source: Le Républicain- Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Kabala : Seydou Keita dit ‘’Namara’’ sommé de fermer son bar, « Espoir » !

Bréma Ely Dicko, sociologue et Anthropologue Malien: “Dès le début, l’accord a été mal ficelé”

RAS BATH libéré: La lettre de regret, et après

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct