La cérémonie de lancement de la formation de la deuxième unité du Groupe d’Action Rapide, de Surveillance et d’Intervention (GARSI II) a eu lieu, le mardi 14 janvier 2020, aux Ecoles et Centres de formation de la Gendarmerie Nationale en présence du Directeur Général Adjoint, le Colonel Amadou CAMARA.

Il avait à ses côtés l’Ambassadeur du Royaume d’Espagne au Mali, Monsieur Miguel De ARANDA, le Directeur du projet GARSI pour le Sahel, le Général Francisco ESPINOSA, le Coordinateur du projet GARSI au Mali, le Colonel GOMES, le représentant du Ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Lieutenant-Colonel Aïssata DIALLO.

Cette cérémonie a servi aussi de cadre pour remettre les attestations à vingt-sept (27) éléments qui viennent de terminer avec leur formation de formateurs.

Ils sont au total cent (100) gendarmes qui prendront part à cette formation sur une période de deux (2) mois. Ils seront formés par les 27 éléments susmentionnés. A l’issue de la formation, ces éléments seront déployés à Nara pour la sécurisation de la frontière Mali-Mauritanie.

Selon le Général Francisco ESPINOSA, environ 2000 éléments seront formés cette année dans les six (6) pays où GARSI est installé. Il s’agit du Mali, du Niger, de la Mauritanie, du Burkina-Faso, du Tchad et du Sénégal.

Quant au Lieutenant-colonel DIALLO, représentant le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, elle a salué les partenaires et réaffirmé le soutien du département de la Sécurité pour la réussite de cette initiative. Elle a exhorté les bénéficiaires à suivre cette formation avec engagement et assiduité.

Dans son allocution, le Directeur Général Adjoint de la Gendarmerie Nationale, le colonel CAMARA, a exprimé toute sa satisfaction. Il a fait ressortir l’importance du projet GARSI dans la sécurisation des personnes et de leurs biens et précisément dans la sécurisation des frontières communes.

Notons que le projet GARSI est inspiré de l’expérience espagnol. Il est financé par l’Union Européenne (UE) qui contribue beaucoup pour la stabilité des pays du sahel.

Direction de la Communication et des Relations Publiques de la Gendarmerie