Malijet.co

Séminaire du Comité d’analyse et de recherche syndicale du Mali (CARES-MALI) Les centrales syndicales UNTM et CSTM renforcent leurs capacités syndicales

Dans le cadre de la seconde phase du Projet  » Soutenir l’action syndicale en matière économique et sociale pour faire du travail décent une réalité en Afrique « , l’organisation régionale Africaine de la Confédération Syndicale Internationale (CSI-Afrique), en collaboration avec le Comité d’analyse et de recherche syndicale du Mali (CARES-MALI) a organisé son 3ème séminaire national de formation à l’intention des membres dudit CARES-Mali etdes centrales syndicales de l’UNTM et CSTM. C’était du 1 au 5 juillet dernier, à la Maison du Partenariat de Bamako.

 

A la clôture des travaux, on pouvait noter la présence du Secrétaire général de la Confédération syndicale des travailleurs du Mali (CSTM), Hamadoun Amion Guindo, du représentant de son collègue Secrétaire général de l’Union nationale des travailleurs du Mali (l’UNTM), Soumaïla H. Maïga. Ils y étaient aussi le représentant de CSI-Afrique, Lawson Body B. Kouglo et la coordinatrice du CARES-MALI, Mme Rokia Camara.L’objectif visé par cette seconde phase est de poursuivre les actions de renforcement des capacités des 28 organisations syndicales parties prenantes dans les 8 pays en Afrique.

Pour y parvenir, le CARES-Mali a défini, sur la base des priorités et des préoccupations des organisations syndicales parties prenantes, trois axes thématiques à savoir la protection sociale dans l’économie informelle, l’analyse et le plaidoyer budgétaire et les accords-cadres, la responsabilité sociale des entreprises en Afrique de l’Ouest.  Selon les organisateurs, ce troisième séminaire national a été pour les membres du CARES-Mali un tremplin pour consolider les acquis en général et, en particulier renforcer les capacités des nouveaux membres et leur rôle au sein du CARES, en vue d’amorcer avec assurance le chemin de la pérennisation. Il a permis de capitaliser les acquis du CARES-Mali et de booster l’atteinte des objectifs du projet à travers l’élaboration d’une feuille de route comme pour insuffler une nouvelle dynamique aux actions syndicales définies dans le cadre des trois axes prioritaires dans le domaine de la recherche syndicale, des campagnes de sensibilisation, des lobbying, des plaidoyers, de la communication des résultats obtenus, des tables rondes et de la mobilisation des ressources.

Ainsi, des mots de remerciements ont été adressés à la CSI-Afrique et la confiance portée au CARES-Mali pour la tenue du présent séminaire. De même que les centrales syndicales UNTM et CSTM, parties prenantes du Projet au Mali, pour leur accompagnement et leur disponibilité.

Daouda SANGARE

Source: l’Indépendant

Vous allez aimer lire ces articles

Pour honorer la mémoire de son défunt père : Vieux FARKA TOURE ouvre le studio de production « live moderne » qui porte son nom

Entrepreneuriat au Mali : PMU s’engage auprès des jeunes

Deux poids, deux mesures dans la lutte contre la corruption : Pourquoi le Procureur du Pôle Economique n’a pas commencé avec l’affaire des avions cloués au sol ?

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct