Malijet.co

SENSIBILISATION SUR LA STABILISATION DU PRIX DU BETAIL ET DE LA VIANDE : Démission du Ministre Ampé ou zèle de sa collègue Kané Rokia Maguiraga ?

A moins d’une semaine de démarrage du mois de Ramadan, le Ministre de l’Elevage et de la Pêche, Mme Kané Rokia Maguiraga, se montre très zélée auprès des marchands de bétail au point que beaucoup se demande si le Ministre du Commerce, Abdel Karim Konaté dit « Ampé », a renoncé à ce rôle qui échoit à son Département.

 Depuis qu’il est à la tête du Ministère du Commerce, Abdoul Karim Konaté n’a pas manqué l’occasion de la veille du mois de Ramadan pour sensibiliser les commerçants pour qu’il y ait stabilisation des prix des denrées alimentaires et animales, notamment le bétail.

Contre toute attente cette année, c’est sa collègue de l’Elevage et de la Pêche qui fait figure de proue.

En effet, à l’approche du mois de Ramadan, il se constate une spéculation à outrance sur le bétail et la viande dont l’une des conséquences est l’augmentation brusque du prix de la viande. Une situation qui est, en partie, «imputable au déficit des ressources fourragères pour le bétail par endroits en cette fin de période sèche qui se manifeste par l’insuffisance d’offre d’animaux de boucherie de qualité dans les centres urbains ».

Pour éviter que cette situation n’isole pas certains de la fête, le Ministre de l’Elevage et de la Pêche, Mme Kané Rokia Maguiraga,  à la tête d’une forte délégation de son Département, a fait une descente au marché de bétail de Niamana, le vendredi 11 mai 2018. Objectif : sensibiliser les marchands de bétail pour la stabilisation du prix des animaux domestiques et de la viande durant le mois de Ramadan.

Si le Président du marché, Boubou Cissé, s’est réjoui de cette visite, la visiteuse du jour s’est dit qu’il ne s’agit là qu’une « mission de sensibilisation et d’information des professionnels de la filière bétail viande pour le maintien des prix des animaux et la viande durant le mois de Ramadan ».

Certes, Mme Kané Rokia Maguiraga a dénoncé d’éventuels risques d’ « augmentation du prix de la viande durant seulement la période de Ramadan…» ; mais, elle mis l’occasion à profit pour solliciter l’implication réelle des acteurs du secteur, qui sont les éleveurs, les marchands de bétail et les bouchers, au maintien du prix actuel de la viande durant tout le long du mois de Ramadan Saint. Elle a eu à offrir aux marchands deux (2) tonnes d’aliments bétail, 20  mangeoires et 20 abreuvoirs.

Cependant, beaucoup d’interrogations fusent de partout sur l’inaction du Ministre du Commerce Abdel Karim Konaté sur le sujet. D’aucuns parlent de recul du Ministre, qui aurait mal digérer le fait que le rôle du porte-parole du Gouvernement lui a été retiré. Une réduction, donc, de Pouvoir qui déplaise.

D.C.A

icimali

Vous allez aimer lire ces articles

AFFAIRE SALIF DIARRA et MALIACTU: « Le Collectif Sauvons la Presse » demande l’abandon des charges

Le spectre du téléphone mobile

ASSASSINAT D’UNE ALBINOS A FANA : Le président de la Société civile interpellé

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct