Solidarité : La fondation orange tend la main aux couches vulnérables

Dans le cadre de la 26è édition du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, la Fondation Orange a offert la semaine dernière des équipements à des populations vulnérables pour un montant total de 209.350.432 Fcfa.

 

La cérémonie a été présidée par le ministre délégué auprès du ministère de la Santé et du Développement social, chargé de l’Action humanitaire, de la Solidarité, des Réfugiés et des Déplacés, Oumarou Diarra. C’était en présence du président du Conseil de la Fondation et directeur général d’Orange-Mali, Brelotte Ba.

La donation comprenait des matériels d’équipements pour mener des activités génératrices de revenus, de dons de vivres et non vivres, de moustiquaires imprégnées, de l’organisation d’une caravane ophtalmologique, des kits scolaires, de couches jetables et matériels divers. Ces initiatives font d’Orange-Mali une institution citoyenne qui met l’humain au centre des interventions pour la réalisation d’un mieux-être, a souligné Oumarou Diarra.

Ce don, selon lui, contribuera à la prise en charge efficace de certaines maladies, tout en améliorant la qualité de la vie des bénéficiaires, etc. Il a invité les autres entreprises à emboîter le pas de la Fondation Orange pour le bonheur des couches vulnérables du Mali.

Ces actions que mène la Fondation procèdent de sa volonté de rester une entreprise responsable et citoyenne, car la solidarité est également une raison d’être de la Fondation Orange, a expliqué le directeur général d’Orange-Mali. Surtout, s’est réjoui Brelotte Ba, que ce geste de solidarité intervient dans un contexte marqué par une situation sanitaire et socio-économique très fragile à cause de la Covid-19. Ces dons permettront, selon lui, de renforcer la résilience des bénéficiaires dans un contexte difficile.

Cet appui de la Fondation Orange a été précédé par d’autres gestes de solidarité tout au long de 2021. Elle a réalisé plusieurs autres actions pour un montant d’environ 700 millions Fcfa dans les domaines de la solidarité, de l’éducation, de la culture et du numérique. Ces gestes ont été salués par des organisations non gouvernementales. Depuis 2006, la Fondation Orange œuvre auprès des plus hautes autorités du pays, des partenaires publics et privés dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

Pour cela, elle a défini trois axes d’intervention : la santé, l’éducation et la culture. S’y ajoute l’axe solidarité compte tenu de notre environnement socioéconomique.

Rappelons que la 26è édition du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion de la Fondation Orange est placée sous le thème : «La solidarité, un moyen de renforcement de la paix, de la cohésion sociale et d’atténuation des effets de la Covid-19».

Fadi CISSÉ

Source : L’ESSOR

Vous allez aimer lire ces articles

Rapport annuel 2021 : Les activités du Médiateur de la République aux plans national et international

Dans sa réplique, l’Untm enseigne la leçon du syndicalisme au ministre du travail “La lettre du ministre Aoua Paul montre clairement qu’elle ignore tout du syndicalisme” “L’UNTM déplore chez Mme le ministre une totale incompréhension et une méconnaissance des principes et idéaux du syndicalisme”

Rebondissement dans l’affaire des 49 militaires ivoiriens : Ben le Cerveau et Sékou Tounkara deux soutiens de poids du régime appellent à leur libération

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct