Malijet.co

SOUMAILA SAMAKE : Un parcours professionnel exceptionnel

Soumaila Samaké a quitté ce lundi 09 septembre la coordination Nationale du Programme de Développement de l’Irrigation dans le Bassin du Bani et à Sélingué (PDI-BS) qu’il a dirigé pendant 5 ans. M. Samaké a fait 43 ans de service sans faute au département du Génie rural. Un parcours exceptionnel.

 

A la tête du PDI-BS depuis mai 2015, Soumaila Samaké a quitté, la tête haute, ce projet. Un ingénieur senior ayant 43 années d’expériences dans les domaines des aménagements hydro agricoles, de la gestion des projets et des marchés publics, de la cartographie, télédétection appliquée à l’aménagement du territoire et du développement agricole et rural, M. Samaké a des compétences réelles. Il fut coordinateur du Programme de mise en valeur des plaines du moyen Baní (Barrage Seuil de Talo) sur Financement BAD-OPEP-GRM. Il a, aussi, été le directeur national de l’aménagement et de l’équipement rural de septembre 2000 à mars 2005 après avoir occupé le poste de directeur national adjoint de l’aménagement et de l’équipement rural de 1997 à 1998. Discret et patient dans le travail, M. Samaké fut, avant de prendre sa retraite en 2014, le directeur national du Génie rural pendant 10 ans (2005-2014). Un séjour record à ce poste.
Soumaila Samaké a, à son actif, la réalisation des barrages de Talo, de Kourouba et de Djenné, l’étude de faisabilité et schéma directeur du barrage de Djenné et de sa zone d’influence, l’étude de faisabilité du seuil de Talo sur le Bani, la supervision des études et travaux de remise en eau des lacs Tanda, Kabara et Faguibine. Il a supervisé les études topographiques de Bewani I (ON, des études topographiques des plaines situées dans la partie malienne du bassin du fleuve Sénégal et le contrôle et supervision des levés topo des P.I.V dans les régions de Mopti et Gao. Il a coordonné l’identification, le contrôle et la supervision des études topographiques des plaines de Goubo, Daye, Hamadja (Région de Tombouctou) et la supervision des études topographiques des lacs Daounas et Amaskor (cercle de Goundam).

Dans le domaine de l’Aménagement du territoire, il a fait l’établissement du schéma directeur d’Aménagement de la zone lacustre (photo-interprétation), l’Analyse et classification supervisée des photographies ou imageries satellitaires appliquées à gestion des terroirs.
Sa rigueur et son sérieux ont amené des partenaires techniques et financiers à lui faire confiance. Ce qui lui a permis de débloquer plusieurs situations difficiles auprès des partenaires.
Doué d’intelligence, M. Samaké a décroché son baccalauréat au lycée de Badalabougou en 1972. Ainsi, il a commencé ses études supérieures en 1972 à l’Ecole nationale des ingénieurs de Bamako en cartographie, topographie, aménagement foncier où il a décroché un diplômé en ingénierie en 1977. Dans le cadre de son mémoire de fin d’étude, il a passé un moment à la Direction générale des impôts en 1976 au niveau de la cellule du cadastre et évaluation foncière.
De 1981 à 1982, il a fait une maîtrise en cartographie et technique spatiale à Ecole Nationale des Sciences Géographiques (ENSG) de Saint Mandé/France. Ensuite, il s’est spécialisé en Géomatique et télédétection appliquées à la planification des aménagements agraires et à l’aménagement du territoire à l’université Laval (Québec-Canada, 1986-1988). Âgé de 67 ans, l’un des grands caractères de M. Samaké est la modestie. Il a de considération et de respect pour tout le monde sans distinction. M. Samaké a fait l’accompagnement des jeunes une priorité. Ainsi, il soutient plusieurs association et organisation de jeune. Il est le parrain de « l’Association des jeunes géographes pour le développement local » et du groupe « Fasso ni Wasso ». Marié et père de 7 enfants, il est très sensible aux problèmes des autres. Il a un sens élevé de solidarité. Son engagement pour le pays a été, plusieurs fois, reconnu par les plus hautes autorités du pays à travers des distinctions honorifiques. Il a été honoré Chevalier de l’Ordre National du Mali et Chevalier de l’ordre du mérite agricole. M. Samaké est, aussi, membre agrée du Centre international de gestion des grands projets à Montréal au Canada.

S. D, Correspondance particulière

Mali24

Vous allez aimer lire ces articles

Sécurité sanitaire des aliments : le projet du fonds fiduciaire 2 de la FAO/OMS pour le Mali lancé

18ème session ordinaire du conseil d’administration du CENOU Une panoplie d’actions réalisées pour améliorer de façon qualitative les conditions de vie et d’études des étudiants

” Affaire des ristournes de la confédération des Sociétés Coopératives des Producteurs de Cotons (C-SCPC) ” Bakary Togola a été placé en garde à vue hier par le procureur du Pôle Economique et Financier

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct