Une fédération d’associations a organisé un meeting de soutien aux forces armées, lundi 20 janvier, à la Place de l’indépendance. Il était parrainé par le chérif Ousmane Madani Haidara, président du Haut conseil islamique.

La mobilisation était grande. Sur les pancartes, on lisait : «  Soutenons les forces armées du Mali ; Hommage à nos FAMA ; Bonne fête ; c’est  une force ; ils sont forts ; ils sont le feu ; ils sont le courage ; ils sont le sacrifice ; notre armée est le Mali. » Le chérif Ousmane Madani Haidara a félicité les Forces armées et de défense du Mali qui nous protègent, quand on dort. Il a appelé à l’union sacrée pour les soutenir. Le moment fort de la cérémonie était sa saisie d’un fusil d’assaut pour montrer sa détermination totale à soutenir nos militaires. Il a déclaré que ce n’est pas au jihad, mais au terrorisme qu’on assiste. C’est pourquoi, a-t-il dit, il est prêt à se sacrifier pour contrer ces bandits armés. Des cris ont aussitôt retenti  pour l’honorer. Il a fait des vœux pour que Dieu protège le Mali. Ensuite, le premier ministre, Boubou Cissé est intervenu pour demander aux Maliens de s’unir et de soutenir l’armée. Les organisateurs ont allumé 59 bougies pour célébrer le 59 ème anniversaire de l’armée. Ils ont ensuite demandé au guide religieux, Chérif Ousmane Madani Haidara et au Premier ministre, Boubou Cissé, de les éteindre. Ce qu’ils ont fait symboliquement en soulevant deux bougies avant de souffler dessus. La cérémonie s’est déroulée sans incident.

B.D.

Source: Canard Déchainé