Tabaski : L’ONG Muslim Hands Et Diyanet Vakfi Lancent Leur Campagne De Distribution De Viande

Pour donner le sourire aux plus démunis, l’ONG Muslim Hands Mali, en partenariat avec la Fondation Diyanet Vakfi de la Turquie, a procédé le samedi 17 juillet dernier, au lancement de sa traditionnelle campagne de distribution de viande pour la fête de Tabaski.

 

La cérémonie était placée sous le patronage du ministre délégué chargé de l’Action humanitaire de la Solidarité des Réfugiés et des Déplacés, Oumarou Diarra, en présence du Coordinateur national de l’ONG Muslim Hands Mali, Fodé N’Diaye, et du représentant de la Fondation Diyanet Vakfi, Mehmet Savas Eniç.

Depuis 2007 l’ONG Muslim Hands Mali organise avec son partenaire, la fondation Diyanet Vakfi de la Turquie, une campagne de distribution de viande à la veille de la fête de Tabaski en faveur des personnes nécessiteuses. Au total, depuis 2007, 15 000 bœufs ont été distribués à travers le pays.

Selon le coordinateur national Muslim Hands Mali, Fodé N’Diaye, cette année 1 500 bœufs seront distribués dans les régions de Sikasso, Ségou et dans le District de Bamako.

« Nous tuons les bœufs en respectant les rituels de la Tabaski. La viande est distribuée ensuite aux personnes les plus démunies, qui sont sélectionnées auparavant. C’est un geste de solidarité que nous faisons chaque année pour que ceux qui n’ont pas les moyens puissent aussi fêter dans la joie », a-t-il déclaré. Et d’ajouter :

« Nous sommes venus au Mali pour aider nos frères musulmans. Pendant le mois de Ramadan, nous distribuons des vivres aux plus démunis. Pour la fête de Tabaski, nous leur offrons de la viande. En plus de cela, avec notre partenaire, nous construisons des forages. Nous sommes très heureux d’aider nos frères du Mali », a affirmé le représentant de la Fondation Diyanet Vakfi, Mehmet Savas Eniç.

Le ministre délégué chargé de l’action humanitaire de la solidarité des réfugiés et des déplacés, Oumarou Diarra, a remercié les organisateurs de cette campagne de distribution de viande.

Cette année 2021, dira-t-il, malgré les effets de la pandémie de la COVID19, nos frères de la Turquie n’ont pas manqué le rendez-vous humanitaire que constitue la veille de la fête de Tabaski pour aider les familles et les ménages à avoir le sourire en ayant de quoi pour fêter dignement.

Lire suite sur L’Indicateur Du Renouveau

Vous allez aimer lire ces articles

Bakary Togola est ses coaccusés acquittés

Transition : l’imam Dicko invite les autorités à ne pas « commettre les erreurs du passé »

Bakary Togola acquitté ce lundi faute de preuves

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct