Malijet.co

Tension entre chauffeurs de benne et habitants de Magnambougou Construction Rurale

Un gendarme aurait envoyé un chauffeur de benne à l’hôpital sous l’ordre d’un habitant de la zone Magnambougou Construction Rurale qui serait un Colonel. Ce qui a provoqué la colère des apprentis chauffeurs.

Ce vendredi 6 septembre 2019 entre 15h et 16h, un chauffeur qui a tenté de forcer une barrière à Magnambougou CR près de l’école Sam Deng Hun Sen, a été violemment interpelé par un élément de la brigade territoriale de Faladiè. Le gendarme, qui a agi sous l’ordre d’un Colonel habitant dans ce secteur au pied de la colline, a fait tomber le conducteur sur la tête et est parti avec son apprenti en le laissant agonisant. C’est plus d’une heure après que les pompiers sont venus évacuer la victime à l’hôpital, alors qu’il ne bougeait plus. Aux dernières nouvelles, l’homme est toujours en vie et a ouvert les yeux.

Mais, la violence de l’action et la réaction de celui qui est l’instigateur ont choqué les gens surtout les apprentis-chauffeurs et les garagistes. Ces dernières ont d’abord séquestré un vieux qui habite, lui aussi le quartier. Il a pris le téléphone d’un autre apprenti, qui filmait la scène, pour le remettre au gendarme. Puis, ils ont commencé à détruire les barrières en béton qui ont été érigées par les habitants du quartier pour empêcher le passage des véhicules lourds qui, selon eux, détruisent les routes et ne sont adapté à une zone d’habitation.

La personne séquestrée a été finalement sauvée de lynchage grâce à l’intervention des gendarmes et policiers venus respectivement de la brigade territoriale de Faladiè et du 13ème  arrondissement de Yirimadjo. Les forces de l’ordre ont pu calmer la foule et les gendarmes sont repartis avec le vieux et certains leaders des conducteurs pour des besoins d’enquête.

Saïdou Guindo (stagiaire-Malijet)

 

SourceMalijet

Vous allez aimer lire ces articles

En partance pour le Centre du pays Un militaire enlevé dans un bus de la compagnie Nour Transport

INSECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS EN AFRIQUE : 137 mille personnes perdent la vie chaque année par intoxication alimentaire

Infrastructures : Les routes causent de grandes frustrations

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct