La Division des Affaires civiles du bureau de la MINUSMA de Tombouctou a remis aux membres de l’Association Wafakoye, basée à Soboundou (cercle de Niafounké), un projet d’appui à la réinsertion socio-économique.

C’était le 15 février 2020. Ce projet d’une valeur de plus de 10 millions de francs CFA vise à accroitre, selon AMAP, le revenu des bénéficiaires à travers l’activité d’embouche ovine et permettre à ces habitants de profiter des dividendes de la paix. Selon la même source, cette association bénéficiaire regroupe près de 87 personnes atteintes d’un handicap physique, dont 26 femmes. Le Chef par intérim de la Division régionale des Affaires civiles, Ali Issiaka, a rassuré que « L’engagement de la MINUSMA à accompagner les initiatives en faveur de la paix et de la cohésion sociale ne fera pas défaut aux côtés des Maliens ». Car, en plus de s’inscrire dans le cadre du renforcement de la cohésion sociale et de la réinsertion socio-économique des personnes en situation de handicap dans le cercle, il faut noter que cette action de la Mission onusienne s’articule également avec le programme de développement socio-économique et culturel du Plan de Développement Socio-Economique de la Commune (PDSEC) de la commune de Soboundou.

Source: Journal le Pays- Mali