Vie de couple : remédier au déficit de communication dans les foyers

Les jeunes se marient de plus en plus ces dernières années au Mali. Mais des disputes fréquentes dans les foyers ont assez souvent raison de ces unions. Le déficit de communication en serait la principale cause, selon le blogueur Dramane Maïga.

 

Avant tout, il faut comprendre que dans un couple les incompréhensions sont inévitables. Néanmoins, cela ne doit pas être une routine. La cohabitation peut-être très longue et pas totalement agréable. Car, comme nous l’avons lu dans Sous l’orage, « la langue et les dents appelées à cohabiter toute une vie se querellent ».

Ainsi, une relation amoureuse diffère de la vie de couple. Dans la première, généralement les amoureux ne cohabitent pas ensemble, mais sont en contact permanent. Par contre, le mariage les unit sous un même toit. Dans un tel rapport, la communication doit primer.

Les réseaux sociaux à l’origine des disputes

Les réseaux sociaux, notamment WhatsApp, ont facilité la communication. De ce fait, ils ont rapproché les uns des autres. Il reste que ces plateformes sont à la base de nombreuses disputes dans les couples. En effet, les hommes et les femmes s’accusent mutuellement d’être trop accrochés à leurs smartphones. « Mon mari arrive à la maison vers 18h. Après le journal télévisé de 20 h sur l’ORTM, il reste accroché à son téléphone. Il ne me demande même pas comment j’ai passé ma journée », s’agace cette jeune dame, 23 ans. Elle ajoute que son conjoint peut causer sur WhatsApp souvent jusqu’à 3 h du matin les week-ends. Pour elle, le téléphone est en train de détruire les foyers. Cette situation serait à l’origine de plusieurs querelles dans son foyer.

Certains hommes, de leur côté, accusent les femmes d’être plus attachées à leurs portables. C’est l’avis de ce témoin qui a préféré garder l’anonymat : « J’ai interdit les groupes WhatsApp à ma femme. Elle était tellement collée à son téléphone qu’elle manquait d’attention à mon égard. J’avais même pensé qu’elle me trompait. Au début, elle était fâchée, mais notre solution est venue de là ».

Faire de son conjoint son complice

Pour mieux connaître son partenaire et éviter les disputes à répétition, il faut en faire son ami(e) et complice. De sorte qu’il ou elle n’ait pas le temps de penser à son portable ou à autre chose qui l’éloigne. « L’homme est incontrôlable », c’est ce que pensent beaucoup de femmes, parlant de leur difficulté de communication en foyer.

Pourtant, Fanta Sylla affirme que si la femme s’occupe bien de son époux, il n’aura pas à penser à son téléphone. « A son retour du boulot, je ne lui donne pas le temps de s’occuper d’autres choses. Je m’approche et me mets à sa disposition, nous échangeons sur la journée écoulée. Je sais ce qu’il aime et comment le tenir ». Pour Fanta, il est important de savoir échanger avec son conjoint, ce qui permettra de mieux le connaître et prévenir les disputes.

Certes, les réseaux sociaux nous rapprochent des personnes éloignées, mais il faut faire attention à ne pas perdre la personne la plus proche. Il faut beaucoup communiquer et échanger pour éviter les disputes. L’amour se nourrit de la complicité entre conjoints. Mais sans les causeries, cette complicité meurt.

Source : Benbere

Vous allez aimer lire ces articles

« Goumin » : une mélancolie dévastatrice

Surfacturation sur les tarifs des éclairages publics et la publicité illicite : L’ALCOM porte plainte contre l’EDM et la SONATAM

Affaire Birama Touré : Les nouvelles révélations de Papa Mamby Keita

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct