Violences conjugales : Sidiki Diabaté déféré en prison

Le bout du tunnel n’est pas si proche pour le chanteur malien Sidiki Diabaté. Accusé de violences conjugales par l’une de ses compagnes, le chanteur malien, Sidiki Diabaté, avait été arrêté le lundi 21 septembre 2020 par la Brigade d’investigation judiciaire (BIJ).

Ce jeudi 24 septembre 2020, le légendaire musicien a été déposé en prison, nous rapporte Atlanticactu. La star malienne y séjournera jusqu’à la date de son jugement qui n’est pas, pour le moment, précisé.

Depuis quelques jours, Sidiki Diabaté était au cœur d’une polémique de violence conjugale exercée sur l’une de ses compagnes. Dans une publication sur les réseaux sociaux, la supposée victime a dévoilé des images dans lesquelles, elle présente des marques de brûlures et de violences physiques sur tout le corps.

“J’ai subi plusieurs violences. J’ai subi plus que ça… “Au début, je me suis dit que c’était par jalousie. Je me suis dit qu’il m’aimait. Mais ça continuait… Moi, j’ai subi tout ça par amour. Je l’aimais vraiment… Il me frappait avec des rallonges… J’ai été séquestrée pendant presque deux mois. J’étais enfermée dans la maison”, a déclaré une jeune femme identifiée comme Mariam Sow.

 

source : beninwebtv.com

Vous allez aimer lire ces articles

Rupture

Mali : Les auteurs des attentats de La Terrasse et du Radisson condamnés à la peine de mort

Koulouba : Audience du Président de la République, SEM Bah N’DAW, Chef de l’État aux Associations Ginna Dogon, Tabital Pulaaku et Ir Ganda

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct