Malijet.co

Distribution de vivres aux couches vulnérables de Goundam: L’engagement humanitaire de Fadimata Walet Ibrahim

Ils sont plus d’une vingtaine de déplacés et de plus démunis à bénéficier, la semaine dernière, de plus de deux tonnes de vivres.

 

C’était un geste humanitaire provenant d’une fille du terroir, Fadimata Walet Ibrahim (femme leader malienne œuvrant pour le développement et la paix, chargée du plaidoyer, du suivi-évaluation des projets et programmes ADNM à la primature), exprimant ainsi sa compassion et sa solidarité envers ses concitoyens durement éprouvés par la crise sécuritaire et entend, du coup, combler leur déficit alimentaire et renforcer leur résilience. La remise a eu lieu sur différents sites respectivement par le canal du collectif des jeunes leaders du cercle de Goundam, du Club des amis de FWI et de son représentant.

De près ou de loin, chacun pourrait, d’une façon ou d’une autre, jouer sa partition sur tous les plans du développement socioéconomique du pays, selon ses possibilités. Consciente de cela, Fadimata Walet Ibrahim n’a pas daigné rester en marge de jouer pleinement sa partition particulièrement sur le plan humanitaire non seulement dans la prise en charge sanitaire mais aussi et surtout en convoyant des vivres aux couches vulnérables à Goundam et Essakane. Ainsi, par le canal du Collectif des jeunes leaders du cercle de Goundam, plus de quatre sites de déplacés et d’autres familles vulnérables ont bénéficié de plus d’une tonne de vivres.

En procédant à la remise de vivres aux bénéficiaires, le porte parole du Collectif Mohamedoun Ag Mohamed Ahmed dit Beau gars a salué l’initiative et le sens patriotique de la généreuse donatrice, Fadimata Walet Ibrahim pour son engagement indéfectible, malgré la distance, d’avoir réitéré sa confiance au Collectif pour renforcer la sécurité alimentaire des couches vulnérables déplacées à Goundam. «C’est une donation offerte par notre sœur, amie et tante, Fadimata Walet Ibrahim, native de Goundam. Elle a envoyé une tonne pour quatre sites de déplacés. Au nom du Collectif et des déplacés, nous la remercions», a affirmé le porte-parole du Collectif. C’est avec le sourire aux lèvres que les bénéficiaires ont manifesté leur soulagement et ont formulé des bénédictions à la donatrice et ses délégués. « Nous avons vu ce qu’elle a envoyé et nous la remercions », s’est réjoui le chef des sites de déplacés d’Essakane et Tin-Aicha. «Je suis comblée par ce geste et remercie Fadimata », a  témoigné une autre bénéficiaire toute gaie.

Un Club, des ambitions

L’engagement patriotique, citoyen et apolitique de Fadimata Walet Ibrahim, au chevet des communautés sans distinction ethnique, raciale et religieuse, pour le développement et la stabilité n’a pas passé inaperçu à Goundam. Des jeunes hommes et dames se sont organisés au sein d’un club dénommé « Club des amis de Fadimata Walet Ibrahim» dont le lancement a eu lieu, le 6 janvier courant, avec des jeux d’enfants et la remise des vivres aux plus démunis. Mohamed Dicko dit Dj Song en est le président. Selon lui, le club a des objectifs humanitaires. « On a créé ce club dans l’intention de venir en aide à des personnes vulnérables telles que des familles démunies. Comme son nom l’indique, Fadimata est une personne de grand cœur et très sociale qui lutte pour la communion, l’union et l’entente entre les communautés que ça soit touaregs, tamasheqs, ou sonrhaï sans discrimination raciale. Voilà la cause laquelle, nous avons eu cette idée de créer ce club des amis de Fadimata Walet Ibrahim. Elle est là pour venir avec sa modeste contribution  et nous épauler avec son geste qui nous servent à travailler et touché les couches les plus vulnérables », a-t-il dit. A lui en croire, le club ne ménagera aucun effort pour poser des actes de développement cette année.

Hormis de cela, plus de 7 personnes vulnérables à Goundam et Essakane ont bénéficié des vivres, la semaine dernière. Ce geste humanitaire a été effectué sur le terrain, cette fois-ci par son représentant Ahmedou.

Sans visée politique, Fadimata Walet Ibrahim poursuit son appui humanitaire dans le cercle de Goundam. Un acte salvateur vivement salué par les bénéficiaires.

A titre de rappel, Fadimata Walet Ibrahim, originaire de Goundam, est membre active du « Mouvement maliens tout court ». Elle est chargée du plaidoyer, du suivi-évaluation des projets et programmes ADNM à la primature. Fadimata Walet Ibrahim n’entend pas baisser les bras pour jouer sa partition sur tous les plans de développement de son cercle.

Almoudou Mahamane Bangou

Icimali

Vous allez aimer lire ces articles

Quartier-Mali: Heremakono de Cognac au secours des démunies

SOLIDARITE AUX PLUS DEMUNIS : ‘’Léo club Bamako abeilles’’ fait don aux déplacés à Faladié

PROJET D’APPUI AUX RÉFUGIÉS URBAINS ET DÉPLACÉS INTERNES A BAMAKO

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct