Début de semaine sanglant en Somalie. Au moins neuf employés de l’ONU en Somalie ont été tués ce lundi dans l’explosion d’un minibus dans la localité de Garowe, capital de la région autonome du Puntland. Une attaque qui a immédiatement été revendiquée par les insurgés somaliens shebab.
soldats ougandais force union africaine somalie shebab

Les islamistes shebab ne cessent de commettre des exactions en Somalie. Ce lundi, ils ont pris pour cible un minibus de l’ONU à Garowe, dans la région de Puntland. Selon un premier bilan, neuf employés de l’ONU ont été tués dans l’explosion de ce minibus.

Selon le responsable de la police de Puntland, « la bombe était accrochée au minibus et a été déclenchée près des bureaux de l’ONU ». Toutefois les premières informations de l’enquête font état de l’explosion d’une voiture piégée à l’entrée de la base onusienne.

Cette attaque intervient au lendemain d’une embuscade menée par les insurgés somaliens shebab dans le sud de la Somalie. Cette embuscade a coûté la vie à trois soldats de l’Union africaine (UA), selon l’organisation panafricaine, Maman Sidikou.

Les shebab tentent de renverser le gouvernement somalien. Pour cela, ils mènent des attaques meurtrières dans les pays qui participent à la Force de l’Union Africaine en Somalie (Amisom). Le 2 avril, ils ont commis un attentat à université de Garissa au Kenya, tuant 148 personnes dont 142 étudiants.

Source: afrik