Le Premier ministre n’était venu que pour dire ce qu’il croit dur comme fer : la constitution le dispense de se prêter aux questions orales du parlement. Et les députés étaient sur leurs grands chevaux, invoquant le respect de leur sacro-saint règlement intérieur. Au plan personnel, on en était désolé pour Modibo Kéita pour qui l’affabilité est un devoir.

adam-thiam-republicain

Or il a été proprement trimballé, même si les députés sont restés courtois.  C’était la deuxième personnalité de l’Etat qui était trimballée. Et trimballée, peut-être, du fait du  juge constitutionnel qui  n’a pas cru devoir anticiper les frictions entre l’institution parlementaire et le Chef de l’Exécutif, au moins sur les  innovations dans le principe des questions orales abordé dans ledit règlement intérieur soumis à la Cour constitutionnelle avant d’entrée en vigueur. Sauf si l’incident est dû à une interprétation du Premier ministre lui-même, ce qui serait encore plus aberrant.

Sommes-nous tombés à ce point ? On ne sait même plus où le pays avait le plus mal, des députés dont certains ont oublié qu’ils n’étaient pas au théâtre, un président du parlement réduit à être une horloge parlante, un Chef du gouvernement éberlué et un ministre de la Sécurité manifestement servi par l’impréparation d’une opération censée répondre aux questions plutôt que d’en soulever infiniment plus.

Et dire que tout ceci s’est fait autour d’un Premier ministre qui, un trimestre après sa nomination attend toujours de présenter sa Déclaration de Politique générale! Le résultat est que vendredi dernier la séance de questions orales au Parlement sur la crise de passeport et de pièces d’identité n’était pas un jour de grande fierté pour la République.

Or, de  la fierté, c’est ce dont ce pays a le plus grand besoin. La fierté qui nous sauve de l’indécence et  de l’incompétence. La fierté des remèdes vrais à nos maux en lieu et place de l’effet-placebo des mots qui ne guérissent pas et d’une parole  qui visiblement en train d’atteindre ses limites.

Adam Thiam

Source: Lerepublicainmali