Malijet.co

57ème Congrès Mondial de la WBC : le Mali représenté par sa digne fille, Mme Tiouta Traoré

La ville de Cancun (Mexique) a abrité du 20 au 26 Octobre, le 57ème Congrès mondial de la World Boxing Concil (WBC). A cet évènement de portée internationale, le Mali a été dignement représenté par Mme Tiouta TRAORE, arbitre internationale de Boxe Professionnelle à l’Union Africaine de Boxe (ABU), membre du Bureau Exécutif de ladite organisation et arbitre Internationale de la WBC.

Sur invitation du président de la World Boxing Concil (WBC), Mauricio Sulaiman, avec l’accord du Président de l’ABU et Vice-président de la WBC, Houcine Houichi, Mme Tiouta Traoré,   a pris part du 20 au 26 Octobre 2019, au  57ème Congrès Mondial de la WBC.

Ce grand rendez-vous mondial de la boxe professionnelle regroupant  tous les acteurs des cinq continents avait comme objectif  d’assurer l’unité dans le monde de la boxe et de renforcer la sécurité des boxeurs à travers les règles et le suivi médical (contrôle de poids) dix ou quinze jours  avant le combat et à la veille du combat.

Lors de  ce  57ème Congrès Mondial de la WBC, des commissions de travail ont été mises en place afin d’analyser les diverses préoccupations des continents. En effet, pendant trois jours ces commissions de travail ont passé en revue les critères de classement des boxeurs, les rapports avec la fédération de la boxe amateur et les problèmes réels qui freinent l’épanouissement de la boxe professionnelle.

Prenant  le cas de l’Afrique, la commission  de cette zone lors de ce congrès a mis l’accent sur le suivi d’un boxeur engagé dans les compétitions africaines jusqu’à la World Boxing Concil (WBC). Les promoteurs et les managers quant à eux, ont parlé de l’insuffisance des sponsors, des compétitions, des formations des boxeurs pour affronter de grosses pointures qui sont les adversaires de l’Europe, de l’Amérique, de l’Asie et de l’Océanie.

A ce sujet, le Président de l’ABU et Vice-président de la WBC, Houcine Houichi dira que les responsables des fédérations africaines ont besoin de plus d’opportunités  en dehors  de l’Afrique pour acquérir de l’expérience.

Un comité composé d’officiels amateurs et professionnels a également été mis en place à cette occasion pour étudier les problèmes qui opposent la boxe amateur et la boxe professionnelle, notamment les problèmes de la boxe Olympique.

A l’instar des travaux des commissions, Mme Tiouta Traoré a pris part à un séminaire de formation des juges et arbitres internationaux  de la WBC, qui a regroupé plus de 300 arbitres venant des cinq continents dont une vingtaine de femmes.  « Je me réjouis de l’opportunité que le Président Afrique (ABU) Houcine Houichi m’a offerte afin de suivre la formation et d’être désormais classée Arbitre Internationale de la WBC » s’est exprimée Mme Tiouta Traoré avec une mine de satisfaction.

Par Safiatou Coulibaly

Source: Le Sursaut

Vous allez aimer lire ces articles

Éliminatoires de la CAN Cameroun 2021 : Trois nouveaux Aigles sur la liste!

Eliminatoires de la CAN Cameroun 2021 : Mali-Guinée de ce jeudi, retrouvailles entre de vieilles connaissances !

Football-CAN U23 : Égypte et Côte d’Ivoire vers le dernier carré, six pays entre doute et espoir

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct