Malijet.co

Arouna Modibo Touré hier au siège du CNOSM : “Nous ferons tout pour renforcer la collaboration entre le ministère de la Jeunesse et des Sports et le Cnosm”

Le tout-nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré, était hier l’hôte du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) pour une visite de prise de contact. Il a mis l’occasion à profit pour réaffirmer sa disponibilité à œuvrer en parfaite symbiose avec le Cnosm pour le rayonnement du sport malien.

En se rendant au Comité national olympique et sportif du Mali, le ministre de la Jeunesse et des sports, Arouna Modibo Touré, était tout naturellement en terrain connu. Ici, les visages lui sont familiers.

Et pour cause, l’actuel chef du département de la Jeunesse et des Sports, pratiquant aguerri des arts martiaux avec une ceinture noire en judo, a eu pour entraîneur le maître des céans qui n’est autre qu’Habib Sissoko, président du Comité olympique. Ce n’est pas tout. Le ministre Arouna Modibo Touré est également ceinture noire 4e dan de taekwondo.

Entouré des membres de son bureau, le président du Comité olympique, dans ses mots de bienvenue, n’a pas caché sa joie en recevant le premier responsable des sports au Mali.

“Je connais le ministre Arouna Modibo Touré depuis très longtemps. C’est un homme courageux non seulement sur le tatami, mais aussi sur le plan professionnel. J’ai eu aussi l’occasion d’être avec lui aux derniers Jeux olympiques de Rio et je suis très heureux de constater tout l’intérêt qu’il accorde aux sports”, a introduit le président du Cnosm. Et de faire une brève présentation du Comité.

“Depuis sa création, le Comité a eu quatre présidents, j’en suis le quatrième. Depuis mon arrivée aux affaires en 2000, mon premier souci a été de changer la gouvernance. Cela nous a conduits à nous doter d’un service de comptabilité en 2001. Cela était une première au Mali, en Afrique de l’Ouest et dans beaucoup de pays d’Afrique centrale. Cette restructuration a abouti à l’élaboration des manuels de procédures administratives et financières”, a soutenu le président du Cnosm. Il s’est aussi félicité de l’atmosphère bon-enfant qui a toujours existé entre le Comité national olympique et sportif et le ministère des Sports.

“Bien que structure autonome, la Charte olympique nous recommande d’avoir de très bonnes relations avec les autorités”, a soutenu le patron du Cnosm, ajoutant que “nous sommes déterminés à renforcer davantage cette relation avec le gouvernement car j’estime qu’il est très important que nous marchions dans la même direction que nous soyons complémentaires”.

En retour, le ministre de la Jeunesse et des Sports a eu des mots très aimables non seulement à l’attention des membres du Cnosm, mais surtout de leur président. “Habib Sissoko a été mon premier entraîneur de judo jusqu’à la ceinture noire, ce, avant que je n’opte pour le taekwondo. Et si je devais participer à des combats dans les championnats nationaux et internationaux je prenais toujours conseil auprès de lui. Me rendre ici, c’est me faire justice à moi-même”, a souligné le ministre. “Nous allons tout faire pour renforcer davantage cette collaboration entre le département de la Jeunesse et des Sports et le Comité olympique. Et je ne serais pas celui qui fera en sorte que cette bonne relation entre les deux structures soit mise en mal”, a-t-il promis. Selon le ministre, en plus de cette visite de prise de contact, il est venu prendre conseil auprès du Comité et de son président.

“Habib est une icône du sport au Mali, je suis venu prendre conseil auprès de vous car votre rôle n’est pas que de jouer à la pacification, mais de faire en sorte que le Mali soit vendu à l’international.

C’est pourquoi je ne vous considère pas comme une association mais comme une structure rattachée au ministère”, a témoigné le ministre Touré, tout en appréciant au passage le changement apporté dans la gouvernance du Cnosm.

Au cours de cette rencontre, il a demandé au Comité de prier pour les joueurs de l’équipe nationale junior en compétition présentement en Pologne et pour leurs aînés qui vont bientôt défendre les couleurs nationales en Egypte à la Coupe d’Afrique des nations.

                         Kassoum THERA

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Football: Les résultats de la 3e journée du championnat national de ligue 1 orange

FEMAFOOT : le nouveau bureau fédéral rend une visite de courtoisie au CNOSM

CHAMPIONNAT NATION DU HANDBALL FÉMININ : le sacre du Centre Omnisports de Lafiabougou

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct