Malijet.co

Buffon : “Je ne dis pas qu’il n’y avait pas penalty, je dis juste qu’il y avait un doute”

POLÉMIQUE – Alors que son expulsion dans les tous derniers instants de Real Madrid – Juventus ce mercredi a beaucoup fait parler, le légendaire gardien transalpin livre sa version des faits.

Au terme d’un scenario incroyable, le quart de finale retour de Ligue des champions entre le Real Madrid et la Juventus s’est achevé dans la confusion ce mercredi à Santiago Bernabeu. Alors qu’on se dirigeait vers une prolongation, Mehdi Benatia, le défenseur bianconero, a bousculé Lucas Vazquez dans la surface. Michael Oliver, l’arbitre anglais de la rencontre, n’a alors pas hésité et accordé un penalty qui a déclenché la fureur des Turinois. Particulièrement remonté, le capitaine Gianluigi Buffon a ainsi été expulsé, quittant ses partenaires avant que le penalty soit tiré.

“Ce n’est pas une situation dans laquelle vous pouvez dire qu’il y a penalty à 100%”

Trois jours après les faits, le légendaire gardien transalpin a retrouvé son calme, mais considère toujours que l’arbitre s’est trompé. “Je ne dis pas qu’il n’y avait pas penalty, je dis juste qu’il y avait un doute, soutient ainsi Buffon dans une interview accordée à la Gazzetta dello Sport. A 20 secondes de la fin du match, un arbitre expérimenté ayant déjà officié dans ce genre de matchs de très haut niveau aurait, à mon avis, pris une autre décision. Ce n’est pas une situation dans laquelle vous pouvez dire qu’il y a penalty à 100%.

S’il espérait forcément une autre sortie pour ce qui pourrait bien être sa dernière apparition en Coupe d’Europe, le vétéran italien (40 ans) n’en veut pas au jeune arbitre anglais, son cadet de 7 ans. “C’est un garçon qui va avoir une belle carrière, il a juste eu de la malchance cette fois, juge Buffon. Je pense qu’il était un peu jeune pour arbitre un match aussi important, bien qu’il soit déjà bien établi et qu’il ait montré son courage. Mais malheureusement, le garçon a été placé dans une situation trop complexe, trop emmêlée.” Pas question pour autant de s’excuser de son coup de sang : “Je n’ai rien à réparer, car je suis un être humain qui fait preuve de passion. Je trouve toujours des manières de m’exprimer, qu’elles soient correctes ou pas. Parfois, je suis excessif, mais c’est comme ça qu’est Gigi Buffon.

 

Source: Yahoo Sport

Vous allez aimer lire ces articles

Football: Le PSG s’offre son 7e titre de champion de France

Star en Italie, Cheick Diabaté bat un record vieux de 17 ans en Serie A

Blaise Matuidi: Ronaldo m’a traité de sale négre et je lui ai répondu « sale pédé…

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct