Malijet.co

Buffon : les tristes adieux d’une légende

Le monde du football s’était habitué à sa rage de vaincre et son charisme naturel. Plus de vingt ans qu’il écumait les différentes pelouses du monde, avec la sélection italienne, il rêvait de rentrer dans l’histoire en étant le premier joueur à disputer six coupes du monde. Il termine finalement sa carrière internationale en larmes et sur une triste élimination en barrage face à la Suède.

gianluigi buffon joueur gardien footballeur club juventus

C’est un véritable coup de tonnerre qui a secoué le monde du football hier soir. Pour la première fois, depuis 1958, la Coupe du Monde se jouera sans l’Italie. Quatre fois championne du monde, la Squadra Azzura devait impérativement s’imposer face à la Suède pour aller en Russie. Sur le papier, c’était Goliath contre David, la grande nation de football italienne, contre le petit « poucet » suédois. En dépit de nombreuses tentatives, les Italiens n’arriveront pas à forcer le verrou suédois. Au-delà de la psychose de l’élimination, l’une des images fortes de la soirée restera les larmes de Gianluigi Buffon. La légende italienne, qui espérait finir sa carrière internationale par une sixième phase finale de coupe du monde, ce qui aurait été un record, la termine finalement sur la pelouse du stade San Siro. « On a vraiment failli à faire quelque chose qui même au niveau social était très important. C’est malheureux, c’est triste, de finir comme cela. C’est  difficile de finir comme ça, mais le temps passe pour tout le monde. C’est mon dernier match officiel avec la sélection et c’est une non-qualification à la Coupe du monde. On n’a pas sous-estimé la Suède », déclarait-il à la fin du match, les yeux embués de larmes. La retraite de Buffon (175 sélections), sonne aussi le glas de la génération championne du monde en 2006. Il était le dernier rescapé de la finale gagnée devant la France, en Allemagne, qui offrait à son pays son quatrième titre de champion du monde.

Immense carrière

Si cette retraite de Buffon émeut tant la planète football, c’est que le gardien imposait le respect, par son talent, son humilité et sa longévité. C’est en 1995, que le gardien débute sa carrière professionnelle. À 17 ans, il fait ses grands débuts face au Milan AC du ballon d’or George Weah et de la star Roberto Baggio. Ce jour-là, face à l’armada offensive milanaise, il réussit à garder sa cage inviolée et préserver le point du nul pour son équipe. Deux ans plus tard, il portera pour la première fois le maillot de l’Italie, lors d’un barrage contre la Russie, pour la qualification au mondial 1998, en France. L’Italien a la particularité d’être le gardien le plus cher de l’histoire. En 2001, il est transféré de Parme à la Juventus pour 53 millions d’euros. Buffon, c’est aussi une carrière très riche en trophées et distinctions individuelles. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Champion du monde 2006, d’Europe espoir en 1996, de la Ligue Europa en 1999, six fois vainqueur de la supercoupe d’Italie, huit fois champion d’Italie, 11 fois meilleur gardien de Serie A et deuxième du ballon d’Or en 2006 (classement le plus haut pour un gardien depuis Lev Yachine en 1963). Immense !

Le monde du football lui rend hommage.

journal  du mali

Vous allez aimer lire ces articles

Ligue de tennis du district de Bamako : Le président sortant, Birahim Diouf plie face au refus des clubs de tennis

Football malien : La crise qui persiste avec le report de la finale de la coupe du Mali

La Coupe du monde de rugby de retour en France

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct