Cameroun : Samuel Eto’o Fils a-t-il un agenda caché ?

Alors que la Fédération Camerounais de Football est en pleine crise de leadership, Samuel Eto’o vient d’aller à l’union et à la cohésion d’ensemble. Dans un long entretien accordé à la CRTV, l’ancien Lion Indomptable a réagi à la crise qui secoue depuis de longs mois le football camerounais. Stratégie électorale ou vœux pieux ? Les échéances à venir nous édifieront davantage. 

Dans un entretien accordé à la télévision nationale camerounaise, CRTV, Samuel Eto’o s’est prononcé sur la crise qui secoue le football camerounais. L’ancien Lion invite à la cohésion  et au respect d’un  décret présidentiel qui date depuis  2014. “Il faut qu’on se mette ensemble pour organiser ce football. Il y a eu un décret du chef de l’Etat en 2014 que vous ne savez peut-être pas concernant l’organisation du football. Je pense que quand le Chef de l’Etat a parlé, nous devrions nous plier. Nous n’avons qu’une seule mission. Chacun doit donner le meilleur pour que ça marche. Je ne vais pas rentrer dans les détails mais toutes les parties prenantes doivent respecter leurs rôles, respecter le rôle des autres pour le bonheur de notre et qu’elle puisse s’exprimer,” a-t-il réagi avant de poursuivre la décision du tribunal arbitral du sport et la réaction de la FIFA. “Le football, c’est une question d’opinion. Et le plus important c’est la victoire finale. Quand vous regardez un problème du football et demandez-vous comment il peut gérer 23 bonshommes qui ont des émotions différentes. C’est cela. Il y a eu une équipe à la tête de la Fédération ces deux dernières années. Le Tribunal Arbitral du Sport a été saisi par des compatriotes parmi lesquels un Abdouraman que je trouve extrêmement brillant et j’ai eu l’opportunité de collaborer avec lui. Mais ce n’est pas le plus important pour moi. Le plus important pour moi c’est qu’on se mette ensemble, qu’on écrive ces textes, qu’on parte aux élections et que le plus tôt possible nos enfants jouent. Pour moi Samuel Eto’o c’est de regarder tout le monde, c’est d’écouter tout le monde et de tout faire pour mettre tout le monde autour d’une table pour le bonheur de notre jeunesse. Ça c’est mon but”. 

Cette propension subite de Samuel Eto’o à rassembler cache-t-elle un agenda caché ? Les échéances à venir nous édifieront davantage.

 

Alassane CISSOUMA

Source: Mali Tribune

Vous allez aimer lire ces articles

Football: Chato rejoint le championnat ukrainien

Mamadou Doumbia après son évacuation au Maroc : «ce que les médecins marocains m’ont dit est rassurant»

Nos expatriés : Adama Niane, «je me sens bien à Sochaux»

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct