CAN 2019 : LA CÔTE D’IVOIRE RETROUVE SA BÊTE NOIRE MAROCAINE, LA TUNISIE AU DÉFI MALIEN

Deux chocs sont au menu de la journée de vendredi à la CAN 2019 : Maroc – Côte d’Ivoire (groupe D) et Tunisie – Mali (groupe D).

L’ENJEU DE LA JOURNÉE

Deux chocs sont au menu de la journée de vendredi. Dans le groupe D, les deux vainqueurs de la première journée, le Maroc et la Côte d’Ivoire, s’affrontent au stade du 30-Juin dans un match qui aura une signification particulière pour Hervé Renard. Le sélectionneur des Lions de l’Atlas retrouvera des Eléphants qu’il a en partie façonnés, les conduisant jusqu’au sacre continental en 2015. « J’ai simplement eu la chance d’être au bon endroit au bon moment », a-t-il déclaré, ému, à ce sujet lors du point de pressed’avant-match. L’homme à la chemise blanche entend jouer un nouveau tour à une équipe qu’il connaît mieux que quiconque. Après l’avoir éliminée au premier tour de la CAN 2017 et privée du Mondial 2018 en allant la battre chez elle, le technicien français l’épinglera-t-elle une nouvelle fois ?

Il lui faudra pour cela déjouer les plans d’Ibrahima Kamara, qui fut son adjoint. « Je suis heureux de revoir Hervé Renard. C’est le coach du Maroc, je suis celui de la Côte d’Ivoire, et nous espérons tous les deux qualifier notre équipe. Hervé Renard est un habitué des grandes compétitions, et en particulier de la CAN. Mais nous allons jouer pour gagner et nous qualifier. » Le vainqueur de cette rencontre empochera en effet son ticket pour les 8emes de finale. Dans la soirée, le second match de cette poule mettra aux prises les battus de la première journée : la Namibie, passée près de tenir le Maroc en échec, et l’Afrique du Sud, trop timorée pour contrarier jusqu’au bout la Côte d’Ivoire.

La journée se sera précédemment ouverte par le choc entre les deux favoris annoncés du groupe E, la Tunisie et le Mali. Si ces derniers Aigles ont engrangé beaucoup de confiance en surclassant la Mauritanie (4-1), on ne peut en dire autant des Aigles de Carthage, rejoints par l’Angola (1-1) alors qu’ils avaient ouvert le score. Devenu à cette occasion le premier joueur tunisien à marquer dans quatre éditions de la CAN (2012, 2013, 2017 et maintenant 2019), Youssef Msakni n’est pas certain de disputer cette rencontre, la faute selon plusieurs sources à des douleurs à un genou. Avec ou sans son capitaine, la Tunisie d’Alain Giresse devra répondre au défi athlétique des Maliens tout en offrant davantage de cohérence que lors de la 1ere journée. Très critiqué pour ses choix face aux Palacas Negras, le technicien français est attendu au tournant. Comme son équipe, prometteuse en matchs de préparation.

Hervé Renard

LA DÉCLA : HERVÉ RENARD (SÉLECTIONNEUR DE LA CÔTE D’IVOIRE)

« J’étais au stade pour le match contre l’Afrique du Sud. J’ai trouvé une équipe maîtresse de son jeu. Elle n’a pas vraiment appuyé pour gérer. Et c’est dans l’habitude des Ivoiriens de commencer difficilement les compétitions. Je connais bien le coach. C’est un entraîneur qui a du caractère. Et puis cette équipe a des joueurs talentueux sur le terrain comme sur le banc. Il ne faut pas y penser. Sinon, on se donne des maux de tête. Alors, je me concentre sur mon équipe. »

LE JOUEUR À SUIVRE : MOUSSA MARÉGA (MALI)

Face à la Tunisie, Moussa Maréga fait figure de régional de l’étape. Alors qu’il était encore dans l’anonymat à Amiens, l’attaquant était parti tenter sa chance à l’Espérance de Tunis à l’été 2014. Le natif des Ulis en région parisienne y resta quelques mois, avant d’être recruté par le Maritimo Funchal. On connaît la suite.

SUR VOS AGENDAS

Source: football365

Vous allez aimer lire ces articles

CANDIDATURE DU MAROC À LA CAN 2025 : LES ARGUMENTS BÉTON DU ROYAUME CHERIFIEN

Coupe d’Italie : Cremonese élimine la Roma !

PSG : Sergio Ramos blessé aux adducteurs

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct