La 8ème édition du championnat national cadet d’athlétisme s’est tenue le samedi 22 février au stade du 26 mars sous l’égide de la présidente de la Fédération Malienne de l’Athlétisme, Mme Keïta Aminata Sangaré en présence de plusieurs cadres du monde sportif. Au classement de ce championnat, le RAK s’est classé en tête avec 13 médailles dont 5 en or et 8 en argent.
Comme chaque année, la Fédération Malienne d’Athlétisme organise après les compétitions de zones à Kayes, à Bougouni, à Mopti et à Koutiala, ici à Bamako la phase finale du championnat national cadet de l’athlétisme.

Cette année, la 8ème édition a tenu toutes ses promesses avec des révélations.
Dans ce chapitre, on peut noter la qualification en phase finale de plusieurs athlètes du Réveil Athlétique Club (RAK) de la zone IV, du nombre de médailles obtenues par de nouveaux clubs à cette compétition et le grand changement de la répartition des clubs en zone A et B ainsi que le respect strict de l’âge des athlètes.
Dans les 100m hommes, Bourama Traoré de l’AJAB s’est classé en tête avec un chrono de 11’’82 suivi par Fousseini Doumbia du RAK avec 11’’88, Mamadou Coulibaly de l’Abeille club de Dioila a occupé la 3ème place avec 12’’05.
Chez les filles, Hadidyata Alassane de l’Al Farouk a occupé la première place avec 13’’15, la 2ème place est revenue à Rokiatou Togola du RAK avec 13’’34 et la 3ème place à Koumba Traoré de l’ASJA avec 13’’71.
Au niveau des 200m hommes, Alou Kassambara du RAK s’est positionné en premier avec 24’’53 suivi par Seydou Sangaré de l’ ACD avec 24’’74 et la 3ème place a été occupée par Daouda Traoré de l’US-SAN avec 25’’11.
Du côté des dames, Kadiatou I Touré du CAAS a occupé la première place avec 28’’50 suivie par N’Tafing Diakité de l’AL Farouk avec 28’’61 et Mariyatou Traoré de l’ESKO ferme la manche avec 29’’50.
S’agissant de la longueur hommes, Souleymane Diakité de l’ASJA s’est classé premier avec 6m 15 suivi par Modibo Traoré du RAK avec 5m 91. La 3ème place est revenue à Mountaga Goïta du CAJS avec 5m 72.
Chez les dames, Ouaratey Sangaré de Bamako a pris la première place avec un saut de 4m31, la 2ème place est occupée par Astan Traoré du RAK avec 4m 20 et la 3ème place par Oumou Keïta du Sigui de Kayes avec 3m 90.
Dans la catégorie du poids hommes, Massa Felix Koné du RAK avec 14m 67 aenlevé la première place suivi de Daouda Traoré du CAB avec 13m 88. C’est Idrissa Togo de l’US-SAN qui a occupé la 3ème place avec 13m 64.
Au niveau des dames, Maminata Diarra de Bamako est venue en tête avec 10m 99 suivie de Kadidiatou Doumbia du TATA de Sikasso avec 10m 10. Cette manche a été fermée par Fatoumata Kanté de Bamako avec 8m 97.
Au niveau du relais cette fois-ci combiné, en hommes, le RAK de la Zone IV s’est classé en tête de la course avec un chrono de 2’06’’12, le CAJS de la Zone I a occupé la 2ème place avec 2’07’’19 et la 3ème place est revenue à l’AL Farouk de la Zone II avec 2’07’’70.
Chez les dames, le TATA de Sikasso de la Zone II est monté sur la première marche du podium, avec un chrono de 2’32’’95 suivi par le RAK de la Zone IV avec 2’34’’84, la 3ème place a été occupée par l’ASJA de la Zone III avec 2’36’’56.
Il faut noter que le classement général, donne le RAK en première position avec 13 médailles dont 5 en or et 8 en argent.
Très satisfaite du déroulement de la compétition, Mme Keïta Aminata Sangaré dira qu’elle vient de réussir cette compétition dont le début n’était pas facile alors que l’athlétisme à la particularité de mobiliser du monde.
Ensuite, elle a souligné qu’il y’a eu de très belles prestations des athlètes, donc le pari est gagné et qu’elle aspire à préparer les jeunes depuis ce stade pour dénicher des champions de demain. D’après elle, toutes les délégations invitées ont répondu à l’appel à Bamako.
Par Safiatou Coulibaly

SOURCE LE SURSAUT