Malijet.co

Championnat national : Le Stade malien et le Djoliba toujours invaincus

Les matches de la 8è journée du championnat national se sont disputés le week-end dernier. Dans la poule A, le Réal et le Djoliba mènent la danse avec 19 points chacun, mais les Réalistes bénéficient d’une meilleure différence de buts (+12 contre +11 pour le Djoliba). Le Réal affiche un bilan de 6 victoires, 1 nul et 1 défaite. Les Scorpions ont concédé leur seule défaite à Gao contre le Sonni lors de la 2è journée (0-1).


Au total, le capitaine Mohamed Camara et ses coéquipiers ont marqué 18 buts pour 6 encaissés. Après 8 journées de débats, le Réal possède la meilleure attaque du championnat, devant le Djoliba qui a marqué 15 buts mais les Rouges comptent un match de moins que les Scorpions (contre l’ASB, 3è journée). En sept sorties depuis le début du championnat, les Djolibistes ont signé 6 victoires et n’ont été accrochés qu’une seule fois (2-2 contre l’AS Performance, 1re journée). Aussi, le capitaine Seydou Diallo et ses partenaires n’ont pris que 4 buts.

La 3è place de la poule A est occupée par LC. BA. Les Tigres de Lafiabougou comptent 14 points, à égalité de points avec le CSD (4è). LC. BA a remporté 4 victoires pour 2 nuls et autant de défaites. Au total, l’équipe a marqué 7 buts et en a encaissé autant. Le CSD affiche le même bilan, mais l’équipe des «7 Villages» a marqué 11 buts contre 4 encaissés.
L’AS Police (13 points) occupe le 5è rang, avec 3 victoires, 4 nuls et 1 défaite (11 buts marqués, 5 encaissés), alors que l’AS Bakaridjan est 6è du classement, avec 9 points (2 victoires, 3 nuls, 3 défaites, 7 buts marqués, 6 encaissés). Le Mamahira de Kati compte le même nombre de points que l’équipe de Barouéli (9 points), mais avec une différence de but particulière défavorable (défaite 0-1 contre Bakaridjan, lors de la 5è journée). En huit journées, les Katois ont remporté 2 victoires pour 3 nuls, 3 défaites, 4 buts marqués et 5 encaissés. L’ASB (8è, un match de moins) et l’AS Performance (9è) comptent chacune 7 points. L’équipe de Garantiguibougou (1 victoire, 4 nuls, 2 défaites, 6 buts pour et 4 contre) et l’équipe de Kabala (1 victoire, 4 nuls, 3 défaites, 9 buts pour, 13 contre) disposent d’un goal average respectif de +2 et -1.

Le Nianan a attendu la 8è journée pour signer sa première victoire, face au Sonni, battu 2-0 à Gao. Ce succès permet aux Koulikorois de doubler leur victime au classement. Les deux équipes, avec l’Avenir AC de Tombouctou, comptent chacune 5 points. Le Nianan (1 victoire, 2 nuls, 5 défaites, 5 buts marqués, 18 encaissés), l’Avenir (1 victoire, 2 nuls, 5 défaites, 4 buts marqués, 19 encaissés), le Sonni (1 victoire, 2 nuls, 5 défaites, 4 buts marqués, 10 encaissés) occupent, respectivement les 10è, 11è, 12è rangs. Si la meilleure attaque de la poule A revient au Réal (18 buts), les défenses les plus hermétiques de la poule sont celles du Djoliba, du CSD et de l’ASB qui n’ont encaissé que 4 buts.
La poule B est dominée par le Stade malien. Certes, les Blancs ont concédé leur premier match nul contre le COB (0-0) lors de la 8è journée, mais jusque-là, l’équipe est invaincue et caracole en tête du classement, avec 19 points et un bilan de 6 victoires, 1 nul, 0 défaite, 13 buts marqués et seulement 2 encaissés. Le COB (5 victoires, 2 nuls, 1 défaite, 12 buts marqués, 6 encaissés) est deuxième au classement avec 17 points, alors que les Onze Créateurs (16 points, 5 victoires, 1 nul, 1 défaite, 6 buts marqués, 1 encaissé) complètent le podium. Les Créateurs ont donc la meilleure défense de la poule B, devant le leader stadiste.

L’USFAS (3 victoires, 1 nuls, 3 défaites, 9 buts marqués et autant encaissés), l’USC Kita (3 victoires, 1 nul, 3 défaites, 4 buts marqués, autant encaissés), l’ASOM (3 victoires, 1 nul et 4 défaites, 7 buts marqués, 9 encaissés), Yeelen olympique (3 victoires, 1 nul, 3 défaites, 13 buts marqués, 10 encaissés) ont le même nombre de points (10 points) et occupent, respectivement les 4è, 5è, 6è et 7è du classement.
L’AS Black star (6 points, 1 victoire, 3 nuls, 4 défaites, 5 buts marqués, 13 encaissés) est 8è, tandis que l’US Bougouni (5 unités, 1 victoire, 2 nuls, 4 défaites, 5 buts marqués, 11 encaissés) et le CSK (5 points, 1 victoire, 2 nuls, 4 défaites, 3 buts marqués, 7 encaissés) pointent, respectivement aux 9è et 10è rangs.
Quant à la lanterne rouge, l’AS Sabana de Mopti, elle n’a pu engranger que 4 points depuis le début du championnat (1 victoire, 1 nul, 5 défaites, 7 buts marqués et 12 encaissés). Avec 13 réalisations, le Stade malien et Yeelen olympique possèdent la meilleure attaque devant le COB (12 buts). Après 8 journées de compétition, le Togolais du Réal, Kokou Kloukpo occupe la tête du classement des buteurs, avec 9 buts et compte 4 unités de plus que Moctar Diallo de l’AS Bakaridjan (5 réalisations).
Ladji M. DIABY

Source: Journal l’Essor-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Coupe CAF: Ce qu’il faut savoir du match Djoliba-Bidvest Wits

OL: Opération réussie pour Youssouf Koné

Championnat: Deux matches au programme de ce vendredi

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct