La rencontre marquera la première confrontation entre Georges Kouadio, entraîneur des Rouges et Yélato Silué qui dirige les Scorpions.

Retour aux affaires domestiques pour le Djoliba. Après les rencontres de la coupe CAF, contre Al-Nasr de Libye et Bidvest Wits d’Afrique du Sud, les Djolibistes ont rendez-vous, aujourd’hui, avec le Réal, au compte de la 10è journée du championnat national. La rencontre aura lieu au stade Modibo Keïta et s’annonce très importante pour les deux formations qui se livrent un duel à distance depuis plusieurs semaines et qui affichent le même nombre de points au classement (19), avec toutefois deux matches de moins pour le Djoliba.
La confrontation entre Rouges et Scorpions a toujours été un classique du football malien et l’’explication de cet après-midi ne devrait pas faire exception à cette règle. Cela est d’autant peu probable que l’enjeu de la rencontre est la première place du groupe A. Chacune des deux équipes tentera de l’emporter pour prendre la tête du classement, mais aussi marquer son territoire, à une journée de la fin de la phase aller du championnat.

En jetant un coup d’œil au classement, le Réal et le Djoliba comptent, chacun, 19 points et occupent, respectivement, les 2è et 3è places, derrière la surprenante équipe du CSD (20 points). Les Noirs et blancs sont 2è du classement, tout simplement parce qu’ils ont marqué plus de buts que les Rouges (19 réalisations pour le Réal, contre 15 pour le Djoliba).
Il y a 3 points à prendre, et chacune des deux équipes abordera la rencontre avec une grosse pression sur les épaules. D’un côté, le Djoliba aura à cœur de prolonger sa série d’invincibilité, et de l’autre, le Réal qui ne peut plus se permettre un troisième faux pas, après les revers subis, face au Sonni de Gao et au CSD. Lors des six dernières confrontations en championnat entre les deux clubs, les Djolibistes se sont imposés quatre fois, contre seulement un succès pour les Scorpions et un nul. Selon nos informations, l’effectif du Réal affiche complet et tous les cadres sont opérationnels, à commencer par le solide défenseur Mohamed Camara, les milieux de terrain, Aly Badra Diakité, Amadou Haïdara et le canonnier et meilleur buteur du championnat Kekou Kloukpo (9 buts en 10 matches). Le Réal, version Yélato Silué, est une équipe joueuse qui pratique un jeu indirect et qui se crée des occasions de but.

Mais la tâche des Scorpions ne s’annonce pas aisée, face à un Djoliba gonflé à bloc, après son succès en coupe CAF contre Bidvest Wits d’Afrique et qui compte également dans ses rangs des joueurs d’expérience. Entre autres, on peut citer le keeper-capitaine Adama Keïta, le latéral Seydou Diallo qui participe cette année à sa quatrième phase de poules de la C2, le milieu de terrain Sambou Sissoko, l’attaquant Cheick Tidiane Niang, son compère de la ligne d’attaque, Hamidou Sinayoko. «Le Réal est une grande équipe, ce classique est un match très attendu par le public sportif.
C’est un match que nous allons aborder avec sérénité et concentration. Je connais le coach Yélato Silué, c’est un grand entraîneur, un grand stratège, mais nous allons tout faire pour bien négocier cette rencontre. Nous sommes dans une bonne dynamique, il faut continuer sur cette lancée», a confié l’entraîneur des Rouges, George Kouadio que nous avons joint au téléphone.
Yélato Silué avoue également son admiration pour Georges Kouadio, mais martèle que le Réal n’aspire qu’à la victoire pour ce choc de la 10è journée. «Nous avons l’obligation de gagner, il n’y a pas d’autre alternative. Si on ne veut pas se faire devancer par le Djoliba, il faut qu’on empoche les trois points de la rencontre», déclare le technicien. Et d’ajouter : «Le coach George, je le connais très bien. Nous avons tous deux entraîné dans le championnat ivoirien. Pour ceux qui ne le savent pas, nous sommes des amis. On se connaît très bien, il connaît ma philosophique du football, comme je connais également la sienne. Pour cette première confrontation, je pense que le Réal aura le dernier mot».
Si Yélato Silué gagne le duel contre son compatriote, il détrônera le CSD et hissera le Réal en tête du classement avec 22 points. Cette remarque vaut, aussi pour Georges Kouadio et le Djoliba, qui prendront la tête du classement en cas de succès, alors qu’un match nul permettrait aux deux protagonistes de porter leur capital-points à 20, à égalité avec l’actuel leader, le CSD. C’est dire que l’équipe des «7 Villages» va prier pour que Djolibistes et Réalistes se quittent dos à dos.

Seïbou S.
KAMISSOKO

Aujourd’hui au stade Modibo Keïta
16h : Réal-Djoliba

Source: Journal l ‘Essor-Mali