Championnats nationaux d’athlétisme : Le sprint final

Quatorze disciplines sont au programme de la compétition qui intervient après plusieurs mois d’arrêt pour cause
de crise sanitaire. Les jambes sont lourdes et il faut s’attendre à des surprises

 

Le coup d’envoi de la 39è édition des Championnats nationaux d’athlétisme sera donné ce matin au stade du 26 Mars et la compétition prendra fin dimanche après-midi. Contrairement aux précédentes saisons lors desquelles les meilleurs athlètes étaient sélectionnés par la direction technique nationale (DTN) pour participer à la compétition, cette année la Fédération malienne d’athlétisme (FMA) a imposé un quota.

C’est 20 athlètes pour 24 clubs affiliés : le Djoliba, le Stade malien, l’Usfas, le Centre Cheick Kouyaté (CCK), le Réal, l’AS Police, l’Association pour l’excellence en athlétisme (AEA), l’Association sportive Ami Keïta (AS AK), le Centre omnisport de Lafiabougou (COL), le Centre pour le développement de l’athlétisme au Mali (CDAM), le Débo club de Mopti, le Sigui de Kayes, le Nianan de Koulikoro, le Tata national de Sikasso, l’Union sportive de San (US San), le Biton de Ségou, le Centre d’athlétisme de Bandiagara (CAB), Al Farouk de Tombouctou, Attar club de Kidal, le Sonni de Gao, le Réveil athlétique de Kati (RAK), le Centre d’athlétisme et jeunesse de San (CAJS), Centre d’athlétisme Moustaph Diallo de Sévaré (CAMD), Abeille club de Dioïala (ACD).

S’ajoutent à cette liste 12 athlètes issus des clubs possédant l’affiliation provisoire, à savoir le Centre d’animation sportive de Sévaré (CASS), l’Entente sportive de Koutiala (ESKO), l’USC Kita, Yirimadio athlétique club du 26 Mars (YAC 26), l’Association sportive Jombala de Bla (ASJBA) et l’Association sportive de Bougouni (ASB).

«Nous avons l’habitude de faire une sélection des meilleurs pour les Championnats nationaux, mais cette année pour cause de la pandémie de la Covid-19, nous n’avons pas pu organiser le meeting de San encore appelé Mémorial Bakary Touré ‘’Samson’’ et la Réunion d’athlétisme de Kénédougou (RAK). Ces compétitions nous servaient de base pour faire la sélection. Sans ces compétitions, c’était compliqué de trier les meilleurs par région. Les meilleurs de l’année dernière ne sont pas forcement les meilleurs de cette année.

Nous avons dû donner des quota aux clubs», explique la présidente de la Fédération malienne d’athlétisme, Sangaré Aminata Keïta.
L’édition 2020 va regrouper environ 500 athlètes issus de 30 clubs. Les participants vont en découdre dans 14 épreuves masculines et autant chez les femmes. Entre autres disciplines, on peut citer les courses des 100, 200, 400, 800, 1.500, 5.000 et 10.000m, les relais 4x100m et 4x100m et les concours de triple saut, de saut en longueur, de lancer poids, disque et javelot.

Cette année, les Championnats nationaux marqueront la fin de la saison 2019-2020. L’organisation de la compétition est une exigence de World athletics (anciennement Association internationale des fédérations d’athlétisme, IAAF). «C’est la clôture de la saison, World athletics exige l’organisation des Championnats nationaux tant que les conditions le permettent.

Dès lors que le ministère de la Jeunesse et des Sports a rouvert les infrastructures sportives, nous sommes obligés d’organiser les Championnats nationaux. La compétition va déterminer les meilleurs de l’année 2020, mais elle n’est pas qualificative pour les compétitions internationales car pour cause de la pandémie de la Covid-19, ces échéances ont été reportées à l’année prochaine», détaille Sangaré Aminata Keïta.

«Cette année, poursuivra la présidence de la FMA, c’est difficile d’avoir de belle des performances parce que les athlètes ne se sont pas suffisamment entraînés. Ils s’entraînaient dans la nature, dans les conditions difficiles. On ne peut pas s’attendre à des miracles. Du coup, la compétition s’annonce ouverte et des surprises ne sont pas à écarter cette année». Rendez-vous au stade du 26-Mars, aujourd’hui, samedi et dimanche.

Ladji M. DIABY

Source : L’ESSOR

Vous allez aimer lire ces articles

Malaise: Djibril Dramé part en clash contre le Stade malien !

Classement FIFA: Le Mali maintient sa 9e place continentale !

Nos expatriés : IBRAHIM BOSSO MOUNKORO, «Il y a des choses a revoir pour les Équipes Nationales»

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct