Championnats nationaux d’athlétisme : L’USFAS s’impose d’une courte tête

Les rideaux sont tombés dimanche sur la 39è édition des Championnats nationaux d’athlétisme. Cette année, la compétition a regroupé environ 600 athlètes, issus de 30 clubs. Les participants se sont mesurés dans 14 épreuves masculines et autant chez les Dames. Entre autres disciplines, on peut citer les courses des 100, 200, 400, 800, 1.500, 5.000 et 10.000m, les relais 4x100m et 4x400m et les concours de triple saut, de saut en longueur, de lancer poids, disque et javelot. à l’issue des débats qui ont eu pour cadre le stade du 26 Mars de Yirimadio, l’Usfas s’est hissée sur la plus haute marche du podium avec 25 médailles, dont 11 médailles d’or, 8 médailles d’argent et 6 médailles de bronze. L’AS Police a créé la sensation, en terminant 2è du classement avec 10 médailles d’or, 4 médailles d’argent et 2 médailles de bronze. Le Stade malien complète le podium avec 2 médailles d’or et autant de médailles de bronze.

L’honneur est revenu aux Dames d’ouvrir le bal avec l’épreuve du lancer de javelot qui sera dominée par Moussodjè Coulibaly du Centre Cheick Kouyaté. Elle a réalisé un jet de 36,84m, loin devant Sira Bagayoko de l’Usfas (32,01m) et Maïnouna Sangaré du Réveil athlétique de Kati RAK (28,70m). Au 200m féminin, la première place est revenue à Coumba Traoré de l’AS Police, créditée d’un chrono de 25’’46. Rabiatou Souliatou du Centre pour le développement de l’athlétisme au Mali, CDAM (25’’71) et Koumba Sidibé du RAK (25’’85) se sont classées, respectivement 2è et 3è de la course.

Dans la course des 800m, c’est Habibatou Bamba de l’Usfas qui a franchi la première la ligne d’arrivée avec un chrono de 2’23’’09. Les athlètes du Tata de Sikasso, Kadia Koné (2’23’’40) et Awa Koné (2’36’’54) ont occupé, respectivement les deuxième et troisième places du classement. La dernière épreuve des Dames, c’est-à-dire le relais 4x400m, a été remporté, sans surprise par l’équipe de l’AS Police qui a réalisé un chrono de 3’18’’58 contre 3’19’’92 et 3’24’’12, respectivement pour les relayeuses de l’Association sportive Aminata Keïta (AS. AK) et de l’Usfas.

Sur le tableau masculin, tous les favoris ont répondu présents. Entre autres, on peut citer Moussa Diarra de l’Usfas (lancer de disque, 13,36m), son coéquipier Moctar Djigui (javelot, 55,16m), Alou Coulibaly de l’Usfas (saut en longueur, 6,52m), Issa Sangaré de l’AS Police (200m, 21’’48). Le clou de cette 39è édition des Championnats nationaux d’athlétisme a été la course des 10.000m masculin.

Dès le coup d’envoi de l’épreuve, le trio composé de Mohamed ont pris la tête du peloton. Les trois hommes se détachent du reste du peloton après seulement deux tours de piste. Sans surprise, ils occuperont, dans l’ordre, les trois premières places de l’épreuve, réalisant, respectivement des chronos de 34’05’’82, 34’19’’82 et 35’04’’11. Au relai 4X400m, la surprise est venue des Dames de l’AS Police, qui ont été sacrées (3’18’’58), devant l’AS. AK (3’19’’92) et l’Usfas (3’24’’12).

Dans son allocution de clôture, la présidente de la Fédération malienne d’athlétisme (FMA), Keïta Aminata Sangaré, s’est réjouie de la bonne tenue de la compétition et a félicité la commission d’organisation pour son travail. «Je suis contente de la qualité du travail et aussi de la présence de tous les clubs. En plus, tous les athlètes ont répondu présents.

C’est la toute première compétition que nous organisons après cette longue période de repos forcé pour cause de crise sanitaire. Les athlètes attendaient la reprise des activités avec impatience, ils sont tous de retrouver la piste», a salué la première responsable de l’athlétisme national. Et de renchérir : «Avec tout ce qui s’est passé ces derniers mois, on ne s’attendait pas à voir les athlètes à un tel niveau. Nous apprécions à juste valeur la qualité du spectacle produit par les athlètes et leur disons bravo».

Oumarou Tamboura, le représentant du Comité national olympique et sportif (CNOS) abondera dans le même sens, il a félicité la fédération pour la bonne organisation des championnats et rendu un grand hommage aux athlètes pour leur prestation. «En tant qu’ancien athlète et ancien champion du Mali, je suis heureux de voir plus de 600 athlètes participer aux Championnats nationaux. C’est un grand motif de satisfaction et le Comité national olympique et sportif est content du travail réalisé par la fédération», a confié Oumarou Tamboura.

Quant au secrétaire général de la Ligue d’athlétisme du District de Bamako, Mohamed Alassane Maïga, il dira que le niveau des athlètes est acceptable, «surtout quand on sait qu’ils n’ont eu qu’un petit mois pour préparer la compétition».
Cette 39è édition des Championnats nationaux marque la fin de la saison sportive 2019-2020 et rendez-vous est désormais pris pour l’année prochaine.

Djènèba BAGAYOKOSeïbou S. KAMISSOKO

Source: L’Essor

Vous allez aimer lire ces articles

Amical U17: Le match retour Mali-Mauritanie délocalisé sur un autre terrain !

CHAN 2021: Le groupe du Mali pour défier le Niger et le Maroc en amical !

Championnat national de basket-ball : L’ultime bataille !

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct