CHAN 2021 : Aigles, la qualification reportée

Le Mali et le Cameroun se sont neutralisés (1-1), hier au compte de la deuxième journée de la 6è édition du Championnat d’Afrique des nations (CHAN), Cameroun 2021. Les Aigles pourraient nourrir des regrets après ce partage de points avec les lions Indomptables qu’ils ont dominés pendant presque toute la rencontre. Certes les locaux ont ouvert le score dès la 6è minute par leur capitaine Banga dont la tête décroisée a laissé le gardien Djigui Diarra sans réaction. Mais après cette ouverture du score, les Aigles ont tout de suite réagi et remis les pendules à l’heure grâce au latéral Issaka Samaké dont le coup franc limpide s’est logé pleine lucarne (12è minute). Par la suite, la sélection nationale a obtenu pas moins de trois occasions franches qu’elle n’a pas concrétisées. Ce résultat nul laisse donc un arrière goût d’inachevé pour les protégés du sélectionneur Nouhoum Diané qui restent néanmoins en tête du groupe A avec 4 points, à égalité parfaite avec les Camerounais (une victoire, un nul, deux buts marqués, 0 encaissé). Pour les deux équipes, tout se jouera donc lors de la troisième et dernière journée de la phase de groupes, prévue dimanche à Yaoundé et Douala : le Mali affrontera le Zimbabwe, alors que le Cameroun se frottera au Burkina Faso.

Pour la rencontre d’hier, le sélectionneur national, Nouhoum Diané a porté deux changements dans son onze de départ. Moussa Koné «Koffi» et Moussa Ballo, deux joueurs qui ont fait une bonne entrée samedi dernier contre le Burkina Faso (1-0), ont été titularisés. L’avant-centre Moussa Koné a évolué à la pointe de l’attaque en lieu et place de Mamadou Coulibaly, tandis que le polyvalent Moussa Ballo a pris le couloir gauche, poste qui était occupé par Bassékou Diabaté lors de la première sortie de l’équipe. Le match a démarré sur les chapeaux de roue. Gonflés à bloc après leur victoire respective de la journée inaugurale contre le Burkina Faso (1-0) et le Zimbabwe (1-0), le Mali et le Cameroun ont affiché leurs ambitions d’entrée de jeu. Résultat : dès la 6è minute, les filets ont tremblé. à la réception d’un coup franc d’un partenaire, le capitaine des Lions Indomptables Salomon Banga Bindjeme II a place une tête décroisée qui fait mouche. La réaction des Aigles locaux ne se fait pas attendre longtemps. à la 12è minute Issaka Samaké répond à Banga avec ce coup franc splendide qui mérite d’être enseigné dans les écoles de foot.

Source : L’ESSOR

Vous allez aimer lire ces articles

Championnat national : YEELEN et LC. BA prêts à défier le djoliba et le stade malien

Zone II de l’ACNOA : Habib Sissoko plébiscité pour un nouveau mandat

Brèves de sports : Tour de cadrage Coupe de la CAF : Le Stade malien de Bamako sur le quai

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct