Cinquantenaire de l’AJSM : Quatre jours de fête à Ségou

Le monde de la presse sportive malienne s’était donné rendez-vous à Ségou du 19 au 22 novembre pour les festivités du cinquantenaire de l’Association des journalistes sportifs du Mali (AJSM). Trois grands événements étaient au programme, le congrès de mi-mandat de l’Association, la traditionnelle Nuit gala et le Grand prix hippisme. Les travaux ont débuté le vendredi avec le congrès de mi-mandat de la faîtière de la presse sportive nationale, avec comme ordre du jour l’analyse et l’adoption du bilan de la gestion du bureau exécutif national (BEN). Après le congrès, place a été faite aux festivités du cinquantenaire de l’Association et de la 8è édition de la Nuit gala.

 

Cette cérémonie s’est déroulée à la Place du festival sur le Niger. Comme lors des précédentes éditions, plusieurs distinctions ont été décernées aux dirigeants sportifs et aux partenaires de l’AJSM lors de cette cérémonie. Parmi les personnalités qui ont reçu le Ciwara, on peut citer, entre autres, le président du Comité national olympique et sportif (CNOS), Habib Sissoko, le président de l’Union des radios et télévisions libres du Mali (URTEL) et directeur général de Radio Sanya de Ségou, Bandiougou Danté, le président de l’USC Kita, Abdoulaye Konaté, le maire de Ségou, Ousmane Simaga. Sotelma-Malitel, le sponsor officiel de l’AJSM a également reçu le Ciwara.

L’animation était assurée par le Super Biton de Ségou, un célèbre orchestre qui, hélas, est en train de mourir à petit feu. Sur les 18 musiciens qui formaient l’orchestre à sa création en 1970, il ne reste plus que trois personnes : le guitariste (Mama Cissoko, le chef d’orchestre Modibo Diarra «Bébel» et le pianiste Aboubacar Kissa «Cubain».

«En décidant de délocaliser à Ségou le congrès de mi-mandat, le Grand prix du cinquantenaire AJSM en hippisme et la 8è édition de la Nuit AJSM, le bureau exécutif national de l’Association a voulu magnifier le gigantesque travail abattu au quotidien par les journalistes sportifs de l’intérieur du pays», a déclaré le président de l’AJSM, Oumar Baba Traoré. «La réussite de ces trois activités est à mettre à l’actif des mécènes et partenaires à qui, j’adresse solennellement toute la gratitude de notre Association. L’ASJM vous remercie chers partenaires et mécènes, tout en vous réitérant toute sa disponibilité pour les actions futures entrant dans le cadre de la promotion du sport et du journalisme sportif», a ajouté le premier responsable des journalistes sportifs du Mali.

«Les journalistes sportifs de Ségou, sinon l’ensemble des médias de Ségou se réjouissent que pour la première fois l’association délocalise ses activités phares dans une capitale régionale. Ces évènements se déroulent à une période charnière pour notre association qui souffle ses 50 bougies cette année. Un demi-siècle, c’est l’âge de la sagesse; que de chemin parcouru dans le combat pour le développement du sport national», a confié pour sa part le président de la coordination régionale de l’AJSM Ségou, Daouda Coulibaly. «L’organisation des activités de l’AJSM à Ségou, renchérira-t-il, constitue pour nous une marque de confiance et un grand symbole. Au nom de la coordination régionale de l’AJSM de Ségou, nous remercions très sincèrement le bureau national de l’AJSM».

La boucle des activités du cinquantenaire a été bouclée avec le Grand prix AJSM couru au Champ hippique de la capitale des Balanzans. Au total, 28 chevaux, tous issus de la ligue hippique de la 4è Région, ont pris part à la course. L’honneur est revenu aux Petits chevaux d’ouvrir le bal sur la distance de 1.400m, Cette course a été remportée par Dadi devant Belsaro et Maliba.

Chez les Demi-cracks qui ont parcouru 1.600m, la victoire est revenue à Djada, alors qu’Arthur et Kaya Makan ont occupé, respectivement les 2è et 3è places. Quant au Grand prix proprement dit (1.800m), il a été dominé par Foutanké qui a franchi la ligne d’arrivée devant Diaman noir et Loukoumane. La course était parrainée par le président de l’AS Bakaridjan de Barouéli, Mamadou N’Diaye «Madoufing» qui avait à ses côtés le président de la Fédération malienne des sports équestres (FMSE), Mohamed Haïdara et le président de l’AJSM, Oumar Baba Traoré.

Envoyé spécial Seïbou S. KAMISSOKO

Source : L’ESSOR

Vous allez aimer lire ces articles

Cheick Diallo : à la recherche d’une nouvelle franchise

Nos expatriés : Abdoulaye Diaby retourne en Belgique

CHAN 2021 : Aigles, la qualification reportée

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct