Malijet.co

Coupe d’Afrique des clubs de basket-ball : La compétition démarre vendredi

Le coup d’envoi des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des clubs champions de basket-ball, groupe A sera donné vendredi à Bamako. Quatre formations sont en lice dans ce tournoi de qualification qui s’étalera sur trois jours (25-27 octobre) : l’AS Police (champion du Mali), le Groupement sportif des pétroliers de l’Algérie, Alnaser de Libye et Seydou Legacy athletic club (SLAC) de Guinée.

En prélude à l’événement, le président Fédération malienne de basket-ball (FMBB) et président de la commission d’organisation du tournoi, Harouna B. Maïga a animé une conférence de presse, hier au siège de l’instance dirigeante du basket-ball national. D’entrée de jeu, Harouna B. Maïga a assuré que «tout est fin prêt», avant d’indiquer que les quatre équipes participantes ont toutes confirmé leur participation à la compétition. «La fête sera belle, les équipes sont attendues ce mercredi (aujourd’hui, ndlr) à Bamako. Tout se passe comme prévu», a dit le président de la FMBB, avant d’évoquer les objectifs visés par le représentant malien, à savoir l’AS Police. «L’AS Police vise les phases finales de la compétition, je suis optimiste pour la suite des événements», a déclaré Harouna B. Maïga. «Cette compétition, entre les clubs champions, a été créée pour soutenir le développement du basket-ball en Afrique et fournir une plate-forme aux clubs et aux joueurs pour englober les principes sportifs proposés dans le cadre de cette initiative. Les tournois de qualification donneront à 32 équipes de toute l’Afrique une occasion unique de faire partir de la Basketball Africa League et de se frotter aux meilleurs clubs du continent», a ajouté Harouna B. Maïga.

Quant au représentant de l’AS Police, le commissaire principal, Abdourahamane Alassane, il a surtout parlé de la préparation de l’AS Police et la détermination des joueurs et de l’encadrement technique à porter haut les couleurs nationales. «L’équipe s’est bien préparée, nous allons aborder la compétition avec beaucoup de sérénité et de concentration. Les sélections nationales ont montré la voie aux clubs, si le message passe bien et que les jeunes acceptent de travailler, on peut tirer notre épingle du jeu», a dit le commissaire principal Abdourahamane Alassane. Les Policiers feront leur entrée en lice vendredi à 18h face aux Guinéens de Seydou Legacy athletic club (SLAC) et 24h plus tard (samedi) ils se frotteront à Alnaser de Libye à 18h, avant de boucler la boucle des éliminatoires, dimanche face aux Algériens du Groupement sportif des pétroliers.
A l’instar du Mali, le Gabon, la Tanzanie et Madagascar accueilleront également les éliminatoires de l’élite 16. Les six meilleures équipes de ces éliminatoires rejoindront les champions angolais, égyptien, marocain, nigérian, sénégalais et tunisien pour compléter les 12 équipes de la saison régulière de la Basket-ball Africa League (BAL) 2020.

Seïbou S. KAMISSOKO

 

Ligue de tennis de table du District : L’ASTTB PORTÉE SUR LES FONTS BAPTISMAUX

La Ligue de tennis de table du District de Bamako a un nouveau club. L’Association sportive de tennis de table de Boulkassoumbougou (ASTTB), c’est son nom, a été porté sur les fonts baptismaux le samedi 19 octobre. La cérémonie de lancement s’est déroulée à la mairie de Boulkassoumbougou, en présence du président de la Fédération malienne de tennis de table (FMTT), Abdoulaye Sidibé, du président de la ligue de Bamako, Moussa Traoré, du maire de Boulkassoumbougou, Mohamed Niaré, et du président de l’ASTTB, Tidiane Diallo. La salle d’entraînement du nouveau club se trouve en Commune I et la formation compte déjà une quarantaine de joueurs, toutes catégories confondues. Les séances d’entrainement se dérouleront les mercredis et jeudis soir et le samedi dans la matinée. Le président de la FMTT s’est réjoui de la création du nouveau club et a assuré les responsables de l’équipe du soutien et de l’accompagnement de l’instance dirigeante du tennis de table national. «Je suis très favorable à la création des clubs, cela fait partie du programme de la FMTT pour le développement de la discipline au Mali. A la mairie de Boulkassoumbougou, je dis merci pour cette salle de jeu. Je lance un appel à tous les maires qui disposent de salles, la FMTT est prête à mettre une table de tennis à leur disposition», a déclaré Abdoulaye Sidibé. «Le tennis de table peut se jouer en salle comme à l’extérieur ce qui constitue un gros avantage par rapport à d’autres sports. En outre, il peut se pratiquer en toute période de l’année et peut se jouer à deux joueurs ou plus», a ajouté le président de la FMTT.
A l’instar du premier responsable du tennis de table du Mali, le maire de Boulkassoumbougou, Mohamed Niaré a également assuré le nouveau club du soutien des autorités municipales, insistant sur l’importance de la pratique du sport par les enfants. « Le tennis de table est un sport tactique qui demande de la réflexion et une grande réactivité», a-t-il fait remarquer. A l’issue de la cérémonie, la Fédération malienne de tennis de table a remis des équipements aux ligues de Mopti, Gao et Koulikoro. D’une valeur de 700.000F cfa, le lot est composé de quatre raquettes, d’une table de tennis, d’un filet et de quatre cartons de balles.
S. S. K

Source: L’Essor-Mali

Vous allez aimer lire ces articles

Eliminatoires CAN 2021 : Le Mali ouvre le bal contre la Guinée à Bamako

Championnat : La bonne opération du Stade et du Djoliba

CHEICKNA DEMBA RÉAGIT À LA CONVOCATION D’ADAMA TRAORÉ PAR L’Espagne ” Si jamais il rejoint la Roja, il va le regretter amèrement “

Ecoutez la radio sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Africable en direct